Imprimer

Le combat spirituel

« Dis seulement une parole et je serai guéri » disons-nous avant la communion eucharistique.

Il est bon de se rappeler que toute notre vie nous serons en cheminement vers une plus grande capacité d’aimer en communion avec Celui qui a le pouvoir de transformer notre cœur de pierre en cœur de chair.

En la matière, nous ne serons jamais des « arrivés ».

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. » (Mt 5,3)

Le pauvre en esprit sait d’expérience qu’il a besoin de la grâce afin d’entrer toujours plus profondément dans la Vie de Dieu, gage de liberté véritable et de bonheur durable.

Voici une belle prière de Saint Jacques de Saroug, évêque syrien mort au VIe siècle, qui exprime à merveille notre besoin et notre désir du Dieu de la Vie.

Saint Jacques de Saroug était un prédicateur hors pair. Il est honoré par les chrétiens orientaux comme docteur de l’Église.

Sentier dans le bois

Je reviendrai à la maison de mon Père comme le prodigue, et je serai accueilli.

Comme il fit, lui, ainsi ferai-je : ne m’exaucera-t-il pas?

À Ta porte, Père miséricordieux, voici que je frappe;

Ouvre-moi, que j’entre, de peur que je me perde et m’éloigne et périsse!

Tu m’as fait Ton héritier, et moi, j’ai délaissé mon héritage et dissipé mes biens;

Que je sois désormais comme un mercenaire et comme un serviteur!

Comme du publicain, aie pitié de moi et je vivrai par Ta grâce!

Comme à la pécheresse, remets-moi mes péchés, ô Fils de Dieu!

Comme Pierre, tire-moi aussi du milieu des flots!

Comme pour le larron, aie pitié de ma malice et souviens-Toi de moi!

Comme la brebis qui s’égara, cherche-moi, Seigneur, et Tu me trouveras;

Et sur Tes épaules amène-moi, Seigneur, au logis de ton Père.

Comme l’aveugle, ouvre-moi les yeux, que je vois Ta lumière!

Comme au sourd, ouvre-moi les oreilles, que j’entende Ta Voix!

Comme pour le paralytique, guéris mon infirmité, que je loue ton Nom!

Comme le lépreux, par Ton hysope, purifie-moi de mes souillures!

Comme la jeune enfant, fille de Jaïre, fais-moi vivre, ô notre Seigneur!

Comme la belle-mère de Pierre, guéris-moi, car je suis malade!

Comme le jeune enfant, fils de la veuve, remets-moi sur pied!

Comme Lazare, appelle-moi de Ta propre Voix et délie mes bandelettes.

Car je suis mort par le péché, comme d’une maladie;

Relève-moi de ma ruine, que je loue ton Nom!

Je T’en prie, Maître de la terre et du ciel,
Viens à mon aide et montre-moi Ton chemin, que j’aille vers Toi!

Coeur illuminé par Michael Fendon (unsplash.com)

Amène-moi vers Toi, Fils du Très-Bon, et mets le comble à ta Miséricorde!

J’irai vers Toi et là, je me rassasierai, dans l’allégresse.

Le froment de vie, écrase-le pour moi en cette heure où je suis épuisé!

Je suis parti à Ta recherche et le Mauvais m’a épié comme un voleur.

Il m’a lié et enchaîné dans les plaisirs du monde mauvais;

Il m’a incarcéré dans ses plaisirs et m’a fermé la porte au nez;

Et personne qui me libère pour que je parte à Ta recherche, ô bon Seigneur!

Mande vers moi Ta grande pitié, ô Fils de Dieu!

Brise le joug qu’il m’a mis sur les épaules, car voici qu’il m’étouffe!

Je désire, Seigneur, être à Toi et marcher avec Toi.

Sur Tes commandements, voici que je médite nuit et jour.

Donne-moi ce que je demande et accueille mes prières, ô Miséricordieux!

Ne tranche pas, Seigneur, l’espoir de Ton serviteur, car il attend!

Retour haut de page