Soleil, chroix, terre et fleurs par Daniil Silantev (unsplash.com)

Voir Dieu et les autres dans le Christ

Veux-tu aimer ton Dieu? Tu l’as dans le Christ… Veux-tu aimer ton prochain, tu l’as dans le Christ. (Saint Augustin)

Homme seul de Vitaly Taranow (unsplash.com)

Je suis ton enfant prodigue

Enfant prodigue, fils ingrat, j’ai rompu la relation avec toi, mon Père. J’ai voulu faire ma vie tout seul, inventer mon bonheur loin de toi. Je n’avais pas compris la gratuité de ton amour qui était ma maison, ma richesse et ma vie. J’ai voulu prendre l’héritage, tout de suite, pour moi tout seul; j’ai accaparé tes dons comme un dû. (…) (Michel Hubaut)

Trois bougies de Sharon Mccutcheon (unsplash.com)

Dieu serait un mystère

Qui donc est Dieu? Il est amour. (…) Ainsi est Dieu. Ainsi sommes-nous. Aimer, accepter d’être aimés et rendre amour pour amour. (André Beauchamp)

Homme, ciel, horizon de Joshua Earle (unsplash.com)

Prière au « Saint-Esprit » de Saint Augustin

Ô divin Amour, ô lien sacré qui unissez le Père et le Fils, Esprit tout puissant, fidèle consolateur des affligés, pénétrez dans les abîmes profonds de mon cœur et faites-y briller votre éclatante lumière. (…) (Saint Augustin)

Petit fauteuil par Cathal Mac An Bheatha (unsplash.com)

Le silence bienfaisant

Notre cœur aspire à des temps de silence extérieur et intérieur. En donnant du temps à Dieu, nous lui permettons qu’il renouvelle notre être.

Main tendue vers la lumière

Pour que nous demeurions vraiment libres

Dans la lettre aux Galates, Paul oppose la liberté évangélique aux différents esclavages du temps, et il va de soi que cet appel à la liberté de l’apôtre retentit jusqu’à nous aujourd’hui même. La liberté entre dans l’intention même du Salut. Elle est à la fois « don et choix ».

Beauté, ciel, nuages par Callum Shaw (unsplash.com)

Le fondement de la liberté chrétienne

Le chrétien est donc libre parce qu’il agit sous l’impulsion d’un dynamisme intérieur qui n’est nul autre que l’Esprit même du Christ en lui. L’Esprit libère le croyant de toute crainte en face de Dieu à qui on peut maintenant donner en toute confiance le titre de Père.

Retour haut de page