Imprimer

Les visages de la prière


6 octobre 2016

Voici le deuxième d’une série de cinq articles consacrés à la prière. En se référant à quelques formes de prière plus familières, l’auteur en cerne les contours et en précise les caractéristiques les plus importantes comme ses principaux fondements bibliques.

Dire merci

Jésus guérit un aveugleMon âme, bénis le Seigneur !
Que tout ce qui est moi bénisse son saint nom !
Mon âme, bénis le Seigneur,
Et n’oublie aucun de ses bienfaits !
(Ps 103)

En tout temps, notre être peut dire merci à Dieu. Nous ne rendons pas grâce parce que nous croyons normal que Dieu prenne soin de nous.

Nous rendons grâce parce que la prière nous fait reconnaître tout ce que Dieu fait pour nous dans sa bonté.

Mettre des mots sur la bonté de Dieu

Mais, reconnaissons-le, souvent la prière de demande occupe davantage de place dans notre prière que l’action de grâce ou la louange. Peut-être pensons-nous inconsciemment qu’une prière exaucée est tout à fait normale puisqu’il va de soi que Dieu s’occupe de nous.

La prière d’action de grâce a précisément pour fonction d’en prendre conscience. Elle nous fait voir et nommer ce que Dieu fait pour nous. Elle met des mots sur la bonté de Dieu.

Louange et action de grâce

Femme qui contempleY a-t-il une différence entre louange et action de grâce? La nuance peut sembler subtile mais elle existe.

L’action de grâce tient du merci pour une faveur reçue. La louange pour sa part est toute gratuite.

Ainsi je rends grâce au Père pour le don qu’il nous a fait de son Fils et je loue le Père parce qu’il est toute bonté. Je rends grâce au Père parce qu’il m’aime et je le loue parce qu’il est amour.

La leçon de David

Même dans les temps plus difficiles, même à travers les épreuves, une prière d’action de grâce est toujours possible. Ici, la leçon de David est révélatrice. 

Dans ses psaumes, on le voit inciter son âme à l’action de grâce et à se centrer sur Dieu et non sur sa personne. Il sait toujours discerner des motifs pour rendre grâce à Dieu.

Chez saint Paul

Les lettres de Saint Paul commencent et se terminent souvent par une prière d’action de grâce. En toute condition, soyez dans l’action de grâce. C’est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus (1 Th 5,18). Soyez assidus à la prière; qu’elle vous tienne vigilants dans l’action de grâce (Col 4,2).

Pour nous chrétiens, il est bon de se rappeler que l’action de grâce par excellence est l’Eucharistie. Même si le mot est savant et vient du grec, il veut tout simplement dire merci. Encore aujourd’hui à Athènes, merci se dit « efcharisto ».

Apprendre à dire merci

Une prière d’action de grâce peut être toute simple. À titre d’exemple, voici quelques formules pouvant aider à rendre grâce. Commencez et terminez par des paroles qui montent de votre coeur étant assuré que Dieu a l’oreille collée à votre bouche, comme le disait le saint Frère André fondateur de l’Oratoire du Mont-Royal à Montréal.

Merci Seigneur Jésus parce que…
Père du Ciel, je te loue et je te rends grâce pour…
Je te remercie pour tant de bienfaits…

Apprends-moi, Seigneur, à dire merci !

Retour haut de page