Imprimer

Le chemin qui nous conduit à notre prochain

Ouvre-nous, Seigneur,
des routes nouvelles
qui ne nous ramènent pas à notre moi,
mais nous conduisent
au bout du monde.

Ouvre-nous ces sentiers
qui conduisent à nos frères,
qui nous permettent de les rejoindre
au cœur de leurs souffrances.

Ouvre-nous ces chemins nouveaux
qui nous permettent de rencontrer
ceux qui nous parleront de toi,
ces chemins inconnus
où nous avons besoin de ta main
pour ne pas tomber dans le ruisseau
quand vient la nuit.

Ouvre-nous, Seigneur,
les routes de ton cœur
qui feront de nous
des messagers de ta Parole.

Albéric de Palmaert

Retour haut de page