Bible, lumière, feuilles

Le carême pour se déconfiner l’âme

Le carême n’a pas nécessairement bonne presse. Jeûner, faire pénitence… Comme si ce que nous sommes à vivre n’apportait pas déjà son lot de tristesse. À moins que nous ayons oublié de le remettre en perspective. Si c’était bien plus!

Père Querbes

Louis Querbes (1793-1859) et la catéchèse Le regard d’un visionnaire

En fait il aurait fallu titrer : Louis Querbes et le catéchisme, car à son époque on ne parlait pas de catéchèse ni de la démarche de rencontre et d’appropriation qu’elle suggère. Pourtant, bien en avance sur son époque, il avait intuitionné la nécessité d’un contact direct avec la Parole de Dieu. Il fera de même avec la liturgie. Il ne faut pas s’étonner alors qu’il donne aux religieux de la communauté qu’il fonde en 1831 le titre de « Clercs paroissiaux ou catéchistes de Saint-Viateur. »

Saint Antoine de Padoue

Saint Antoine de Padoue « Le saint aux miracles »

Dans les églises du Québec, pour peu qu’elles datent d’avant 1940, vous avez de bonnes chances de trouver une statue de saint Antoine de Padoue grandeur nature. Comment expliquer ce phénomène, sinon par la réputation que le « saint aux miracles » s’est acquise?

Bible et lumière par Aaron Burden (unsplash.com)

Belle est la Parole… Écouter et communiquer Celui qui fait vivre

Il est des temps et des lieux où il n’est pas toujours possible de se nourrir de l’eucharistie. L’occasion est belle alors de redécouvrir la Parole de Dieu, lue, proclamée, méditée, d’en faire sa nourriture et de se mettre à l’écoute de CELUI qui parle.

Deux personnes prennent soin de plantes - Photo par Daniel Funesfuentes (unsplash.com)

Le tissu communautaire

Une véritable communauté est une communauté où les membres cheminent ensemble et s’évangélisent les uns les autres. C’est ce qui conduit à la célébration elle-même à redécouvrir comme espace d’évangélisation.

Lumière - Église

Évangéliser par notre vie Au-delà des mots

Il est important de penser « stratégie » ou « planification », bref de se servir de son intelligence quand on pense « évangélisation » ou « croissance de l’Église ». Seulement, Maurice Zundel nous rappelle que là n’est pas l’essentiel.

Retour haut de page