Les mots-clés de la vie chrétienne
Version imprimable

Les mots-clés de la vie chrétienne Pour mieux comprendre et vivre sa foi

L’auteur, prédicateur et professeur de théologie spirituelle, nous propose une synthèse à la fois simple, accessible et profonde de la foi chrétienne à l’aide de sept mots-clés.

FRANCŒUR, Pierre, Les mots-clés de la vie chrétienne, Médiaspaul, 2006, 62 p.

Vocation

Les mots-clés de la vie chrétienneL’auteur, prédicateur et professeur de théologie spirituelle, nous propose une synthèse à la fois simple, accessible et profonde de la foi chrétienne. Partant du point de vue qu’il faut faire un certain tri dans tout ce que l’on entend et tout ce qui se publie, il propose sept mots-clés pour nous aider à mieux saisir l’essentiel de notre foi chrétienne : vocation, histoire, mission, charité, sainteté, conversion et discernement.

La structure de l’ouvrage se déroule comme suit :

  • Présentation détaillée de chaque mot-clé (théologie, spiritualité, …)
  • Actualisation (pistes pour cheminer seul ou en groupe)
  • Prière

Dans les sections qui suivent, nous vous présentons quelques réflexions s’inspirant de l’ouvrage.

Dans la Bible, quand Dieu intervient, c’est souvent pour susciter un mouvement, une action. La foi, c’est bien plus qu’une philosophie de vie, c’est une rencontre dynamisante avec Quelqu’un.

Rencontrer Jésus, c’est faire l’expérience que Dieu s’adresse à moi, en personne, qu’il me fait la promesse d’un monde meilleur. Il m’invite ainsi à m’engager, à sa suite, pour faire advenir son Règne de justice et de paix. (p. 10)

Actualisation

Puis-je retracer dans ma vie, l’expérience intérieure d’une demande de la part du Seigneur?

Lors de mes prières dans la solitude, dans le silence, n’ai-je pas fait l’expérience d’entendre une voix au cœur de mon cœur? (p. 11)

Prière

Père, rends-moi attentif aux appels que tu m’adresses dans ma vie de tous les jours. Augmente ma foi en ta présence amoureuse au cœur de ma vie. (…) Merci de tant m’aimer et de m’appeler par mon nom. (p. 12)

Histoire

Tous enfants de la promesse d’un monde meilleur inauguré en Jésus, nous sommes invités à regarder le monde qui nous entoure en y lisant les signes de l’amour de Dieu à notre égard. (p. 16)

Actualisation

Si je regarde l’histoire passée et récente de ma vie, puis-je y déceler les signes de la présence de Dieu dans ma vie? Quels sont les signes de la présence agissante d’un Dieu bienveillant dans notre monde d’aujourd’hui? (p. 17)

Prière

Père, donne-moi de regarder ma vie comme un lieu habité par toi. (…) Fais-moi comprendre quels sont les signes des temps. (p. 18)

Mission

Nous sommes appelés à développer ce que nous avons reçu! Riches de ce bagage humain, nous sommes inviter à prendre la route de la vie. (p. 20)

Nous sommes invités par Jésus à développer et à faire vivre nos charismes en Église, autrement dit, à faire progresser le Règne de Dieu par nos capacités personnelles et nos dons reçus de Lui. (p. 21)

Dans la vie spirituelle, il ne faut pas comparer notre mission à celle des autres. (…) On ne se compare pas, on s’émerveille de ce que Dieu accomplit en nous et dans les autres! (p. 22)

Actualisation

Quels sont mes talents, mes forces, mes charismes ? (…) (p. 23)

Quel service je me sens appelé à rendre?

Quelle est ma mission personnelle? Pour reprendre les mots de Thérèse de Lisieux, comment pourrais-je compléter cette phrase?
Dans le cœur de l’Église, je serai… (p. 23)

Prière

Père, aide-moi à reconnaître les dons déposés en moi grâce à ta bonté et à ton amour.
Aide-moi à les faire fructifier pour que ton règne vienne.
Donne-moi la lucidité et le courage de toujours continuer à développer au fil des ans, malgré les difficultés de la vie, mes dons et mes charismes. (…) (p. 25)

Charité

La charité, c’est l’amour de Dieu qui se donne au monde. Elle désire passer par nous pour arriver au cœur du monde. (p. 28)

Nous sentons bien dans nos expériences de vie que la charité est un don de Dieu comme la foi ou l’espérance. Forte de cette expérience spirituelle, Thérèse de Lisieux affirme : « Oui je le sens lorsque je suis charitable, c’est Jésus seul qui agit en moi. » (p. 28)

La charité à laquelle Dieu nous invite n’est pas nécessairement éclatante ni très médiatisée. Elle peut être très simple, vécue au quotidien et dans le secret.

Nous le comprenons bien : être charitable, c’est laisser agir Jésus en nous pour que son Amour devienne notre amour. (p. 31)

Il nous faut donc prier pour être de plus en plus charitables et faire de nos vies une imitation de Jésus. (p. 31)

Actualisation

Quels sont les lieux concrets de mon engagement au service des autres? (p. 32)
Est-ce que je me sens appelé à prendre un engagement particulier?

Prière

Père, fais de moi un instrument de ta charité, comme l’a si bien dit François d’Assise.
Fais de ma vie un lieu où les autres se sentent accueillis, aimés et respectés.
Aide-moi à aimer ceux que je ne crois pas aimables. (…) (p. 33)

Sainteté

Jésus se manifeste ainsi à nous dans le silence d’une prière, dans les mots encourageants d’un ami, dans une belle liturgie à l’église ou dans une lecture spirituelle. Autant de jalons nous permettant d’accéder à la sainteté. (p. 37)

Une question précieuse (selon Charles de Foucauld) pour éclairer nos choix et notre agir : « Qu’est-ce que Jésus aurait fait à ma place dans telle ou telle situation? » Avoir le courage de se poser cette question et de vivre les réponses qui jailliront, voilà une formidable école de sainteté.

Actualisation

Dans mon expérience de vie, y a-t-il des moments où je me suis senti sur la voie de la sainteté par ma prière, mes actes ou mes engagements? (p. 41)

Prière

Donne-moi de me laisser transformer par ton amour pour que je puisse devenir le saint que tu espères de moi. Rends-moi toujours plus docile et ouvert à ton Esprit. Amen. (p. 42)

Conversion

La conversion est une re-naissance grâce à la rencontre du Christ dans nos vies. Elle se produit en vertu de l’expérience de notre contact avec le Seigneur qui s’adresse à nous. (p. 44)

Se convertir, c’est changer son regard sur le monde et adopter de plus en plus le regard du Christ! (p. 45)

La conversion demeure un appel constant du Seigneur à se tourner vers lui et à lui faire de plus en plus de place. (p. 46)

Prière

Donne-moi un cœur nouveau et un esprit nouveau pour que je sois toujours prêt à me tourner vers toi. (p. 49)

Discernement

Dans la vie, nous faisons des choix chaque jour. (..) Le chrétien est appelé à choisir, à discerner à la lumière de sa relation d’amour à Jésus Christ. (p. 51)

Il est essentiel de prendre la Parole de Dieu, de méditer un texte où Jésus prie son Père et de voir comment sa relation de Fils a influencé et éclairé ses choix. (p. 51)

Saint Ignace accordait une grande importance au discernement comme élément du processus de conversion et pour mener une vie chrétienne fructueuse. (p. 52)

Prendre le temps de s’asseoir, de réfléchir et de faire silence, en regardant sa vie comme un lieu habité par Dieu et son amour, puis, lire la Parole pour comprendre comment Jésus agissait avant de faire des choix dans sa vie. Voilà qui constitue déjà une bonne introduction au discernement spirituel. (p. 53)

La question à se poser : « Si je dis oui à cela vais-je mieux aimer? Vais-je mieux servir Dieu? »

Prière

Père, donne-moi de regarder ma vie avec ton regard.
Fais que je ne prenne aucune décision importante sans t’en parler et lire l’Évangile.
Donne-moi la grâce de rencontrer quelqu’un qui me dira ton amour et éclairera mes choix.
Envoie-moi ton Esprit pour que tous mes choix soient faits dans ton amour et pour le service des autres.
Comme le disait ton serviteur Ignace : Donne-moi la grâce de t’aimer. Celle-ci me suffit.
(p. 60)