Sainte Marie de l'Incarnation

Tout était pour la charité

Je m’y sentais fortitiée parce que tout était pour la charité et non pour mon profit particulier. (Sainte Marie de l’Incarnation)

Deux personnes en conversation par Harli Marten (unsplash.com)

La prière sur les autres

Il y a la prière sur les autres qui est indispensable à l’éclosion de la charité, car Dieu sait que nous sommes différents les uns des autres et, limités tous comme nous le sommes, il est inévitable que nos limites se heurtent réciproquement. (Maurice Zundel)

Mains qui prend soin par Markus Spiske (unsplash.com)

Au-delà de l’amour-propre

5e article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Madeleine Delbrêl

Une femme de charité

« La vie pour Madeleine est faite pour foncer, pour prendre des risques, pour donner. Si on la garde pour soi, on l’étouffe. La vie est calamiteuse si on la garde pour soi, mais splendide si on la donne. »

Homme, montagne, lumière par Jakob Owens (unsplash.com)

Le dynamisme de l’Esprit

Le chrétien a absolument besoin du dynamisme de l’Esprit du Ressuscité afin de vivre sa vocation à la liberté qui ne peut s’exercer valablement que dans et par l’amour.

Lumière et ombre

S’unir à Dieu pour faire reculer le mal

La prière a un sens vital, créateur et libérateur. Elle permet d’établir le règne du bien par l’union avec Dieu. Maurice Zundel n’hésite pas à voir en elle l’antidote suprême au mal dans le monde.

Oiseau qui vole

« Loi divine » et liberté humaine

Suivre la loi de son être intérieur. Il s’agit de vivre en harmonie avec les mécanismes internes de sa propre nature afin de devenir pleinement humain. Comme l’affirme le P. Boulad : C’est seulement par l’amour et la vérité que l’être humain peut avancer dans la liberté véritable, la liberté de l’Esprit. L’Esprit nous invite à vivre de la liberté du Christ.

Retour haut de page