Imprimer

La proposition chrétienne aujourd’hui

Yves Burdelot nous propose une relecture de la foi chrétienne, comme une proposition pour redécouvrir un chemin d’humanité humble et ouvert.

Yves Burdelot, Devenir humain. La proposition chrétienne aujourd’hui, Cerf, Paris, 2005, 334 p.

Devenir humainUn ouvrage né de divers désirs, prises de conscience et convictions

Comme l’affirme Yves Burdelot, la proposition chrétienne n’est pas dénudée d’intelligence, bien au contraire.

De fait, il impératif, aux dires de l’auteur, que nous mettions beaucoup d’intelligence dans notre démarche de foi.

L’invitation est lancée à tous les chrétiens (notamment) de se découvrir comme des chercheurs de sens.

Peut-on encore penser le christianisme?

Hommes et femmes d’une société sécularisée et laïque, nous voyons que les mots pour dire le christianisme paraissent parfois usés. Il ne suffit même pas d’employer les mots de la langue courante. Ce sont les notions elles-mêmes qu’il faut revisiter et confronter aux valeurs et aux attitudes contemporaines. Celles d’une mentalité légitimement critique.

De fait, Yves Burdelot considère qu’il faut porter un regard positif sur la modernité, l’aborder avec confiance et finalement s’y plonger afin de vivre des convictions éprouvées.

Une façon de vivre qui pourrait sauver la vie

Parmi ceux qui cherchent le sens de l’existence, les chrétiens parlent du salut, en se référant à Jésus le Nazaréen qui porte le visage d’un Dieu bien inaccoutumé. Appuyés sur sa parole, ils voudraient adopter une certaine façon de vivre qui pourrait sauver la vie.

Un chemin d’humanité humble et ouvert

Assumant les exigences de la modernité aussi bien que l’originalité du christianisme, la proposition chrétienne, loin d’être ésotérique ou dépassée, constitue une des voies par lesquelles chacun peut devenir humain et aller vers soi-même aujourd’hui. Un chemin d’humanité, humble et ouvert.

Si révélation de « Dieu » il y a, elle doit être toujours pour aujourd’hui, offerte à chaque être humain dans le concret de la vie.

Titres et sous-titres de l’ouvrage

À la recherche d’un chemin

  • Le paysage
  • La démarche

En quête de l’humain

  • Le sens en question
    • Actualité de la question du sens
    • La notion de sens
    • Conséquences pratiques
  • L’humanisation de l’humanité ou la question du salut
    • L’homme passe l’homme, infiniment
    • Des chemins vers l’humain
  • Car il y eut un homme! ou la singularité du christianisme
    • Conditions d’accès à cette démarche
    • La vie d’un homme
    • Homme jusqu’à l’extrême
    • Au dire des témoins
  • La preuve par la croix ou l’historicité de l’affirmation chrétienne
    • Les faits
    • La portée d’une prise de conscience

La vie qui parle

  • Dieu, ce mot dangereux ou « Dieu » n’est pas ce qu’on croit
    • Croire en « Dieu » n’est pas d’abord nécessaire
    • Pour une approche critique de l’idée de « Dieu »
  • Qui parle là? ou l’identité de Jésus
    • Jésus est à situer dans l’ordre symbolique
    • Une existence qui dirait « Dieu »
  • « Dieu » en visage d’homme ou le Dieu de Jésus de Nazareth
    • Sa vie comme une lumière
    • Sa manière d’être homme est « divine »
    • Le « Dieu » de Jésus-Christ
    • Le « Dieu » vivant
  • Une parole de salut ou la question du Sauveur
    • Au point crucial
    • Une parole pour vivre
    • Vivre de la parole

Une école d’humanité

  • Une façon de vivre ou la mise en œuvre du salut
    • La question
    • L’existence qui sauve
    • La vie nouvelle
  • Un témoin humble et pauvre la questin de l’Église
    • Le christianisme, une religion pas comme les autres
    • La fonction Église
  • Des ateliers d’apprentissage ou la question des communautés chrétiennes
    • Situation générale
    • La visibilité de l’Évangile, une pratique collective
    • Les apprentis à l’atelier
    • La question du culte

Illustration : Le Credo à l’envers ou les affirmations de la foi dans un ordre possible d’apprentissage

Retour haut de page