Source dans bois de Yanny Mishchuk (unsplash.com)

L’intériorité de Dieu

1er article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Coeur et soleil de Mayur Gala (unsplash.com)

La gratuité inexprimable de l’amour divin

Alors qu’on peut être tenté de se demander si Dieu nous aime encore après avoir fait ceci ou cela… Il est bon de se rappeler que l’amour de Dieu, comme son acte créateur, est dans une « classe à part ». Comme le dit François Varillon, le Dieu révélé en Jésus-Christ n’est pas tellement un tout-puissant qui aime, qu’un amour tout-puissant. Un amour créateur qui rend aimable. Un amour gratuit, parfaitement désintéressé, ayant pour seul objectif notre vie et notre bonheur. Avec lui, tout peut recommencer à chaque instant.

Homme qui prie dans une Église de Francesco Alberti (unsplash.com)

À la découverte de Jésus Christ

Quand on s’engage dans la découverte de Jésus Christ, à travers le silence et la prière, on découvre en même temps des ressources cachées que l’on porte en soi-même. (Claude Dagens)

Tombeau vide de Jonny Gios (unsplash.com)

La résurrection

Le Christ ressuscité n’est pas d’abord un symbole, une valeur, une idée; c’est quelqu’un. Quelqu’un de réel, que tu peux rencontrer, qui peut changer ta vie, parce qu’il se dresse depuis le matin de Pâques à l’aplomb de l’histoire et du temps. (Frère Sylvain Detoc, o.p.)

Église, porte ouverte par Mateus Campos Felipe

Par l’eucharistie …

Par l’eucharistie, c’est Jésus Christ agissant avec nous, en nous et par nous. Nous prêtons la vie, en même temps qu’il nous la donne. (Antoine Chevrier)

Père Querbes

Louis Querbes (1793-1859) et la catéchèse

En fait il aurait fallu titrer : Louis Querbes et le catéchisme, car à son époque on ne parlait pas de catéchèse ni de la démarche de rencontre et d’appropriation qu’elle suggère. Pourtant, bien en avance sur son époque, il avait intuitionné la nécessité d’un contact direct avec la Parole de Dieu. Il fera de même avec la liturgie. Il ne faut pas s’étonner alors qu’il donne aux religieux de la communauté qu’il fonde en 1831 le titre de « Clercs paroissiaux ou catéchistes de Saint-Viateur. »

Oiseaux en vol par Rowan Heuvel (unsplash.com)

Comme un appel à la seule vraie liberté

Quel paradoxe de penser que certains chrétiens abandonnent aujourd’hui la religion chrétienne au nom de la liberté et de la libération, alors qu’au temps de Paul, on adhérait au christianisme pour atteindre à une plus grande libération!

Homme - Lumière

Quête de l’homme / Quête de Dieu

Dieu transparaît dans l’homme, mais seul un homme épanoui et libre peut le manifester. Ainsi, « le dernier mot de l’Évangile, c’est l’homme, parce qu’il n’y a pas d’autre sanctuaire de la divinité. » (Maurice Zundel)

Lettre

Notre principale lettre de créance

La principale lettre de créance que nous pouvons présenter à nos contemporains pour témoigner du Dieu de Jésus-Christ, c’est la liberté qui nous vient du Christ et qui doit notamment être vécue à l’intérieur de l’Église.

Retour haut de page