Imprimer

La réponse à la guerre

Quand je vois, dans un appartement
tragiquement dévasté par les bombardements,
une jeune femme soulever une couverture sale
qui recouvre un piano blanc,
puis rassembler son courage
et entamer brillamment
un somptueux morceau de piano
en y mettant tout son amour,
je me dis:
la voilà la réponse à la guerre.

Demain,
cette jeune femme aura peut-être été tuée,
mais cette musique céleste résonnera
encor et encore pour nous ...

Et ce jeune soldat
qui s’engage librement au combat
par amour pour ses sœurs et frères,
peut-être lui aussi vit-il les dernières heures de sa vie,
mais au moins,
il sera mort en donnant sa vie
et il aura par son geste agrandi
le cœur de l’univers.

Poutine aura-t-il gagné et eux perdu?
Pour le monde,
ils auront sans doute perdu.
Mais pour l’univers,
ils auront gagné.
Car le projet de l’univers n’est-il pas,
non de gagner ou de perdre la guerre,
mais d’aimer au-delà de tout?

 

Pierre Lussier
Québec

(Lettre au Devoir)


Étiquettes : , , , , , , , ,


Retour haut de page