Imprimer

Nous portons en nous un germe d’éternité

La mort n'est pas pour nous
une nécessité inéluctable et sans issue.
En face de ce drame qui aurait tout pour nous désespérer,
notre condition humaine atteint au contraire son sommet.

Le germe d'éternité que nous portons en nous
s'insurge contre la mort qui serait une fin de la vie.

Éclairés par la Révélation de Dieu
et fondés sur la foi en la Résurrection du Christ,
avec l’Église, nous pouvons affirmer,
que Dieu nous a créé en vue d'une vie bienheureuse et éternelle,
que notre mort corporelle sera un jour vaincue
et une vie nouvelle donnée, plus merveilleusement encore,
par Celui qui nous a sauvés.

Certes, demeure encore pour nous, sur cette terre,
la dure nécessité de devoir mourir un jour.
Mais, de là-haut, ceux qui nous précèdent
nous rejoignent et nous aident
à cheminer joyeusement dans la foi
pour aller à notre tour, fortifiés par l’espérance,
au-devant de la Résurrection qui nous attend.

 

Frère Pierre-Marie
Fraternité monastique de Jérusalem

Retour haut de page