Imprimer

Qui demeure dans l’amour demeure en Dieu (1 Jn 4,16b)

Les citations du Père Henri Boulad sont tirées de La quête du sens et celle de Maurice Zundel de Au miroir de l'Évangile.

Dieu est unique, mais non pas solitaire. Comment un Dieu solitaire pourrait-il aimer?... Aimer qui? Aimer quoi? (p. 27)

C’est à partir du mystère de l’amour humain
qu’on approche le mystère de Dieu. (p. 28)

Le Père et le Fils ne sont des « personnes » que parce qu’ils n’ont rien en propre.
Car la personne, est pur don, pure relation.
En donnant ce qu’ils ONT, ils deviennent ce qu’ils SONT.
Leur don réciproque leur permet ainsi de passer de l’AVOIR à L’ÊTRE. (p. 30)

Dieu aime au singulier. (p. 35)

La quête du sens
Recueil de pensées du Père Henri Boulad


La Trinité veut dire qu’en Dieu l’amour tend vers l’autre.
Et ce qu’on appelle les personnes en Dieu ce sont justement ces relations,
cette symphonie de relations par quoi la divinité se
désapproprie totalement d’elle-même,
le Père n’étant qu’un regard vers le Fils,
et le Fils vers le Père,
qui sont pure respiration d’amour vers l’Esprit Saint,
qui est une respiration d’amour vers le Père et le Fils.

Maurice Zundel, Au miroir de l’Évangile, p. 13

Retour haut de page