Imprimer

Une méthode de méditation


19 septembre 2016

La lectio divina est une méthode de méditation qui fait appel aux différentes formes de prières chrétiennes. Cette méthode a inspiré et nourri d’innombrables croyants au cours des siècles.

La méditation

Elle est un exercice mental (du latin meditatio) qui consiste à concentrer son esprit, son imagination et sa mémoire sur un objet précis.

VitrauxCette méthode d’approche des réalités intérieures a été rapidement appliquée à une recherche de Dieu.

L’intelligence, la mémoire et l’affectivité sont mis à profit afin de se rapprocher de Dieu et de son mystère.

La méditation est une forme de prière, d’entrée en contact avec Dieu mais d’une façon plus organisée.

Saint Augustin disait que la lecture des Écritures est comme manger quelque chose, et que la méditation est comme ruminer quelque chose.

Les étapes

Très brièvement, voici les étapes (lecture, méditation, prière et contemplation) qui nous permettent de faire des distinctions intéressantes sur les différentes formes de prière :

  • La lecture du texte des Saintes Écritures

    Il s’agit de lire plusieurs fois le texte, avec attention, afin de s’en imprégner. On peut lire également un texte de spiritualité ou un commentaire pertinent des Écritures.

    C’est la nourriture que l’on reçoit.

  • La méditation

    C’est la réflexion, l’étude du texte avec notre faculté de comprendre.

    Faire des liens avec notre histoire, notre vie, notre ressenti. Il s’agit de faire parler le texte pour nous :

    Que voulait dire Jésus? (comprendre)
    En quoi cela me rejoint-il? (ressentir)
    En quoi cela m’invite-t-il à changer? (agir)

    C’est la nourriture mastiquée.

  • La prière (ou oratio)

    C’est le moment où nous laissons les mots jaillir de notre cœur pour nous adresser à Dieu.

    Le dialogue s’installe à la manière de deux amis, de deux amoureux.

    C’est la saveur qui émane de la nourriture !

  • La contemplation

    C’est le moment où nous nous laissons porter et guider par Dieu qui nous habite. Nous nous ouvrons à son action bienfaisante : témoin émerveillé d’un Amour plus grand que notre cœur et « plus intime à moi-même que moi-même ».

    C’est le goût de la nourriture qui vient en nous !

La méditation s’inscrit dans un processus de prière qui débouche sur la contemplation, comprise comme une intimité plus grande avec le Dieu de la Parole.


Étiquettes : , ,


Retour haut de page