Imprimer

Entrer dans l’intelligence des psaumes pour mieux les prier


13 décembre 2012

Un ouvrage majeur pour toute personne qui veut mieux comprendre et surtout apprécier, goûter les psaumes.

La prière et les mots qui disent les Psaumes

Guide de lecture et de prière des Psaumes, sous la direction de Jacques Nieuviarts et Jean-Pierre Prévost, Bayard, 2008, 265 p.

Guide de lecture et de prière des psaumesVoici un ouvrage très important et fort bien fait pour qui veut entrer dans l’intelligence des psaumes pour mieux les prier. Il se divise en trois grandes sections.

L’auteur nous présente les psaumes comme une école de prière. Ces cris de joie ou de douleur de plusieurs générations d’hommes et de femmes disent aussi quelque chose de Dieu : il se fait contemporain de l’histoire humaine. De plus, ces poèmes nous permettent de parler à Dieu.

Les mots des psaumes ont l’épaisseur d’une culture, d’une histoire mais aussi la saveur d’un terroir dans lequel Dieu, la prière et les humains marchent ensemble. Les psaumes sont à la fois poèmes, musique, cris, prière, liturgie, Parole de Dieu. Il sont aussi un condensé de toute la bible.

Certains psaumes parlent de bonheur. D’autres expriment des cris de solitude, d’indignation, de souffrance des humains. L’auteur nous fait entrer dans ces divers univers en analysant une douzaine de psaumes.

Comprendre les psaumes

La composition du Psautier

Le psautier est né de l’histoire et de la prière d’un peuple. Il s’est formé par étapes. Il est la compilation de cinq petits recueils. L’auteur s’attarde surtout à la lecture des psaumes 1 et 2 : portail du psautier.

Les genres littéraires des Psaumes

Voici une présentation des différents genres littéraires. S’appuyant sur la recherche de plusieurs exégètes, l’auteur nous propose un classement des psaumes par genres littéraires. Finalement, il suggère de retenir deux grands sous-ensembles : la louange et la plainte.

La poétique des Psaumes

Chapitre plus technique sur la composition littéraire des psaumes et les grandes règles de la poésie hébraïque : le parallélisme, le rythme, la répétition des mots, etc.

N.B. Ces deux derniers chapitres sont plus techniques, plus ardus mais utiles pour bien lire, bien comprendre les psaumes. Ils correspondent à la première partie du titre du volume : « Guide de lecture, de compréhension des Psaumes ».

Les Psaumes dans la prière de l’Église

Les Psaumes et Jésus

L’auteur nous aide à bien saisir que Jésus a prié les psaumes. Il les a utilisés dans son discours. Après la Résurrection, les premiers chrétiens se sont appropriés certains psaumes et en ont fait une relecture christologique. Les psaumes revêtent alors une coloration nouvelle : ils nous parlent aussi du Christ.

La dynamique des Psaumes dans la prière de l’Église

Chapitre le plus savoureux. L’auteur, moine bénédictin devenu évêque, nous donne des clés de lecture priante des psaumes. Ceux-ci ont d’abord été la prière d’Israël. Ils sont devenu la prière de l’Église : prière du Christ et de l’Église (tête et corps). Il nous aide à passer d’une prière trop souvent subjective des psaumes à une prière plus objective et communautaire, toujours au nom de tout le corps du Christ (tête et membres).

Psalmodier les Psaumes

Un bref chapitre qui contient quantité de suggestions fort pertinentes pour bien prier et surtout mieux psalmodier les Psaumes.

Bref, un ouvrage majeur pour toute personne qui veut mieux comprendre et surtout apprécier, goûter les psaumes. L’ouvrage fait 265 pages. C’est considérable. Mais comme il est divisé en neuf articles plutôt brefs, il faut se donner du temps entre chaque chapitre pour bien assimiler le contenu et surtout le faire passer dans la pratique : la prière savoureuse de ces vieilles Paroles de Dieu, de ces intenses cris humains.


Étiquettes : ,


Retour haut de page