Imprimer

Une vie de saint Paul

Un ouvrage considérable et enrichissant sur l’œuvre littéraire et apostolique de saint Paul.

DECAUX, Alain, L’avorton de Dieu – Une vie de saint Paul, Perrin / Desclée de Brouwer, 2003, 322 p.

Auteur

Alain Decaux n’est pas un bibliste, mais un historien. Il traite son sujet avec les méthodes d’investigation des historiens. Il ne prétend pas faire œuvre d’exégète.

Méthode de travail

Il tente plutôt de présenter une vie de saint Paul avec les résultats de son enquête minutieuse sur le terrain. Il s’appuie aussi sur les Actes des Apôtres et les lettres de Paul. L’auteur est fasciné par la stature gigantesque de l’Apôtre, son travail missionnaire colossal et ses écrits considérables.

Pour bien cerner Paul et ses voyages, il s’est rendu sur place. Il a effectué une enquête géographique et archéologique. Ce qui nous vaut un va et vient constant entre le passé et le présent.

Contenu

L'avorton de Dieu - Une vie de saint PaulBien informé, il nous transmet quantité de renseignements sur la vie  quotidienne des juifs et des chrétiens du premier siècle. Ainsi, on peut suivre Paul dans sa famille, aux études, à la synagogue, farouche persécuteur des chrétiens. Les rencontres de Paul avec ses interlocuteurs, Ananie, Barnabé, Pierre et les autres se déroulent sous nos yeux, vivantes, avec force détails.

Beaucoup de pages sont consacrées aux voyages de Paul et à son travail apostolique : prédication, formation des premières communautés, écriture de ses lettres. Il ne nous cache pas les sautes d’humeur de l’Apôtre, ses discussions vives, ses discours enflammés. Il nous permet d’assister à la naissance de chacune des lettres.

Celles-ci sont bien situées dans leur contexte socio-historique. Il donne ainsi un éclairage important pour leur compréhension.  Les survols de leur contenu demeurent rapides. Ici commence le travail de l’exégète. Mais il donne le goût de lire les écrits de Paul.

Les pages qu’il consacre à la dernière période de vie de l’Apôtre sont, à mon avis, très captivantes : la grande collecte en faveur de l’Église de Jérusalem, l’arrestation de Paul, sa détention à Césarée et à Rome, son transfert en bateau et le naufrage.

En terminant son ouvrage, l’auteur s’interroge :

« Il marchera toujours, Paul, sur les chemins de notre esprit. Nous le verrons, éternel fou de Dieu, annonçant partout, à travers l’Asie et l’Europe, Celui qui réconciliera les hommes avec les hommes et chacun avec soi; pugnace quand il écrit; furieux quand on attaque ses idées dont il est sûr de les tenir de Dieu; tendre avec Philémon; désespéré par les Galates, angoissé par les Corinthiens. Quoi que l’on dise, quoi que l’on pense : humain.  Au moment de le quitter, je m’interroge : l’ai-je traité comme il convenait? »

En conclusion

Pour ma part, je termine cette lecture agréable avec un regard enrichi sur saint Paul et sur son œuvre littéraire et apostolique. L’ouvrage est considérable, mais l’intérêt se maintient jusqu’à la fin.


Étiquettes : , , ,


Retour haut de page