Imprimer

La lettre aux Philippiens


25 janvier 2017

Présentation d’une lecture savoureuse et accessible de la lettre aux Philippiens. L’Apôtre vit dans l’espérance de la Résurrection et invite les Philippiens à devenir ses imitateurs parce que lui, il imite le Christ.

BIANCHI, Enzo, Vivre, c’est le Christ, Médiaspaul, 2007, 152 p.

Vivre, c'est le ChristEnzo Bianchi nous présente dans cet ouvrage une lecture savoureuse et très accessible de la lettre aux Philippiens.

Il nous en rend facile l’appropriation. Son premier chapitre situe bien Paul et les relations chaleureuses qu’il entretenait avec la jeune communauté de Philippes.

L’auteur consacre ensuite une très vaste section à l’hymne du chapitre 2. Cette présentation étoffée de l’hymne devient un appel à revêtir les mêmes sentiments qui furent en Jésus le Christ : sentiments de total dépouillement de soi, d’amour sans borne.

Quelques caractéristiques de la lettre aux Philippiens seront aussi présentées de façon attrayante. La lettre est débordante de joie. Elle contient plusieurs passages autobiographiques.

Paul affirme, avec force et à plusieurs reprises, que le Ressuscité a bouleversé sa vie : « J’ai été saisi par le Christ », « Pour moi, vivre, c’est le Christ ».

L’Apôtre vit dans l’espérance de la Résurrection et invite les Philippiens à devenir ses imitateurs parce que lui, il imite le Christ.

Ce petit volume est une véritable lecture spirituelle de la lettre aux Philippiens. Le commentaire exégétique est présent, solide, sans qu’il soit lourd, ce qui facilite la lecture et l’entrée en prière.


Étiquettes : ,


Retour haut de page