Vin et pain consacrés par Christian Liebel (unsplash.com)

Devenir à son tour eucharistie

D’une célébration à l’autre, fortifiés et transformés par le Pain de vie, ceux et celles qui participent à l’eucharistie sont invités à ressembler au Ressuscité et à devenir à leur tour eucharistie pour leurs frères et sœurs. (Marie-Madeleine Lévesque)

Épis de blé et soleil par Jacek Dylag (unsplash.com)

En ce pain repose une belle histoire

Ce pain c’est Moi qui vis en vous et vous, vivants en Moi en graines de bonté; car en ce pain de mille épis broyés, se cachent tous vos « oui » et peines consenties, donnant au pain son goût et sa saveur et Moi, comme le soleil en feu, Je donne à ce pain dorure et bonne senteur, formant autour de vous un grand halo de joie. (Pierre Bogaerts)

Vitrail par Joshua Eckstein (unsplash.com)

Être chrétien c’est devenir Christ

Le Bien, c’est Dieu vivant notre vie et rayonnant à travers elle. C’est le sens du christianisme : être chrétien c’est devenir Christ. (Maurice Zundel)

Sacrement du pardon par Josh Applegate (unsplash.com)

Relève-toi, prends courage

Et quand, après une vie de misère, le cœur souillé et meurtri, l’homme désespère de lui-même et n’ose plus croire à la miséricorde invisible, il entend près de lui une voix humaine, qu’il peut distinctement percevoir, lui dire au nom du Christ « relève-toi, prends courage, tes péchés te sont remis. »

Eau, calme, paix par Yoann Boyer (unsplash.com)

Être toujours dans la joie… vraiment?

Au cœur du temps de l’Avent – il en est de même pendant le Carême – un dimanche rompt l’austérité de l’attente et nous invite à la joie. En temps de crise et de tristesse que vient faire pareille interpellation?

Porte ouverte de Jan Tinneberg (unsplash.com)

Espérer

Espoir / espérance / désespoir / désespérance… Évoquer ces quelques mots soulève déjà des nuances et des subtilités qui ne sont pas que langagières.

Montagne, roc sur fond de ciel bleu par Ash Edmonds (unsplash.com)

Miser sur la fidélité de Dieu Dieu désire la prière pour nous

Tout comme l’apôtre Paul, l’expérience de notre faiblesse nous invite à miser sur « plus grand que nous » afin que la Vie nous habite. Tiré de 2 Co 12,9 : « Mais il m’a déclaré : ‘Ma grâce te suffit, car ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse.’ C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure. »

Autel par Grant Whitty (unsplash.com)

Le sens de la liturgie eucharistique

Nous sommes ici pour nous charger du Christ, pour l’emporter avec nous, comme la lumière du monde, afin de le donner au monde. (Maurice Zundel)

Retour haut de page