Conversation entre deux personnes - Photo par Étienne Boulanger (unsplash.com)

Des communautés où l’on se parle

La grande préoccupation à porter devient alors la possibilité de permettre aux adultes d’entrer en rapport les uns avec les autres au sujet des questions de la foi. Il faut qu’un dialogue entre la foi et la vie devienne possible. Bref, il faut pouvoir parler de sa foi.

Eau, plage, profondeur - Photo par Damon Hall (unsplash.com)

Faire communauté autrement

Si la situation nouvelle induit une nouvelle approche, une nouvelle manière de vivre l’évangélisation, elle demande une « nouvelle » communauté. Elle demande de faire communauté autrement.

Mains - Photo par Clay Banks (unsplash.com)

Devenir une communauté

Une communauté repose sur des liens affectifs et la sociologie nous apprend qu’elle se fonde surtout sur un sentiment d’appartenance.

Deux personnes prennent soin de plantes - Photo par Daniel Funesfuentes (unsplash.com)

Le tissu communautaire

Une véritable communauté est une communauté où les membres cheminent ensemble et s’évangélisent les uns les autres. C’est ce qui conduit à la célébration elle-même à redécouvrir comme espace d’évangélisation.

Clocher d'une église - Photo par Andrew Seaman (unsplash.com)

Vous avez dit mission

Une chose à se dire c’est que, parlant de mission ou de virage missionnaire, tout se passe ici. C’est-à-dire, dans un ici bien concret, là où nous avons les pieds.

Ciel, montagne, forêt - Photo par Norbert Kundrak (unsplash.com)

La grâce de l’Esprit Saint

Une force, une joie te sort tout à coup de ta tristesse, de ta morosité, de ton accablement et te fait voir les bons côtés de la vie. C’est la grâce de l’Esprit Saint qui passe.

Missionnaire - Photo par lindsayascott (pixabay.com)

Missionnaire?

L’Église a toujours eu un caractère missionnaire, son histoire est missionnaire. C’est inscrit dans ses gènes.

Retour haut de page