"Lumière sur le chemin" par John Towner (unsplash.com)

Tout commence par le baptême

L’Esprit peut rendre possible toutes les audaces car c’est lui qui appelle et permet de devenir de véritables disciples, des disciples-missionnaires. C’est ce même Esprit qui invite à oser. Quelque chose de neuf, d’inattendu est là devant nous. Alors plongeons vers l’inconnu tout en s’accordant le droit à l’erreur et de pouvoir recommencer.

Mains avec semences par Joshua Lanzarini (unsplash.com)

A-t-on vraiment besoin de moi?

Nos familles, notre communauté paroissiale, notre circonscription municipale, notre comté, notre nation, la planète, partout on a besoin d’un levain dans la pâte. Et d’être ce levain c’est la vocation première des disciples-missionnaires que sont les baptisés.

Eau qui arrose des plantes par Markus Spiske (unsplash.com)

La résurrection

C’est cette communauté des origines, cette première communauté missionnaire vivant du Christ ressuscité qui à travers les siècles les communautés de croyants et de croyantes. Les nôtres en sont le fruit.

Conversation entre deux personnes - Photo par Étienne Boulanger (unsplash.com)

Des communautés où l’on se parle

La grande préoccupation à porter devient alors la possibilité de permettre aux adultes d’entrer en rapport les uns avec les autres au sujet des questions de la foi. Il faut qu’un dialogue entre la foi et la vie devienne possible. Bref, il faut pouvoir parler de sa foi.

Missionnaire - Photo par lindsayascott (pixabay.com)

Missionnaire?

L’Église a toujours eu un caractère missionnaire, son histoire est missionnaire. C’est inscrit dans ses gènes.

Rayons de soleil

Une Église missionnaire

Troisième d’une série de 10 chroniques sur les défis des premières communautés chrétiennes à la lumière du Nouveau Testament.
Les façons de s’y prendre peuvent et doivent changer au cours des époques, afin de relever le défi de l’actualisation de l’Évangile.

Retour haut de page