Plante fragile par Bonnie Kittle (unsplash.com)

La vulnérabilité

Même si le mot est en vogue la réalité qu’il sous-tend ne l’est pas nécessairement. Une religieuse des Fraternités Monastiques de Jérusalem nous en offre une relecture. Si elle songe d’abord à la réalité communautaire qu’est la sienne, sa réflexion est pour tous.

Pharisien et publicain

Deux regards, deux attitudes

Alors que le pharisien s’affiche comme étant un croyant exemplaire (pieux, vertueux et généreux), le publicain reconnaît son besoin, sa fragilité et sa vulnérabilité.

Retour haut de page