Saint Augustin

Augustin

Saint Augustin voit le jour au milieu du 4e siècle de l’ère chrétienne. Alors que l’Empire romain se prépare à connaître son déclin, le christianisme s’est répandu tout autour du bassin méditerranéen. Né d’un père païen et d’une mère chrétienne, c’est de haute lutte qu’il se convertit. Il lui faut apprendre à apprivoiser l’acte de croire. Il ne faut pas s’étonner que les chemins qui y conduisent, comme la catéchèse, l’aient toujours préoccupé.

Monastère et horloge - Photo par Marten Bjork (unsplash.com)

Apprendre à cheminer

Une véritable conversion se fait lentement, sans précipitation. Il faut qu’à la fois, le cœur et l’intelligence comprennent. La foi qui est nôtre nous l’avons reçu en héritage. À travers une longue chaîne de témoins, elle s’est transmise de génération en génération jusqu’à nous.

Plante et aurore

Eucharistie et spiritualité

Inspiré de la pensée de Maurice Zundel, cet article met en lumière quelques aspects fondamentaux de l’Eucharistie.

Christianisme et identité québécoise

Christianisme et identité québécoise

Jean-Yves Marchand propose une réflexion empreinte de lucidité et d’espérance pour l’Église au Québec. Il propose des pistes d’engagement pour une Église renouvelée.

Pèlerins

Cinq essentiels en catéchèse

Cinq essentiels pour relever le défi de la formation à la vie chrétienne : formation et ressourcement, appelés et envoyés, en lien avec Jésus-Christ, en communauté et tous responsables de la mission.

Dieu n'a que des désirs

Dieu n’a que des désirs

Un beau survol de la vie, du ministère et de la pensée d’un grand spirituel, Michel Quoist.

Retour haut de page