Porte - Vitrail

Un Dieu étonnant, dont nous n’avons pas l’habitude

Le Dieu de Jésus-Christ « tombe pile », dirions-nous, avec les aspirations fondamentales de l’homme moderne. Il nous appelle à une liberté créatrice, dans l’amour, à son image et sa ressemblance. « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » (Saint Irénée de Lyon)

Icône de la Trinité

Le Dieu révélé en Jésus-Christ

Les traits distinctifs du Dieu des chrétiens à la lumière de la vie de Jésus et de celle des premiers chrétiens.

Perle

La perle du Royaume

La foi en la Très Sainte Trinité est ce qui caractérise essentiellement le christianisme et qui fait de lui une réponse très profonde aux interrogations de notre intelligence et aux aspirations de notre cœur.

Enfants de Bogota

Faire de notre vie un don

À chaque fois que nous accueillons un proche dans le besoin (souvent besoin d’attention, d’appréciation et d’écoute) c’est Dieu en lui que nous accueillons. Mais c’est aussi par le fait même Dieu en nous qui diffuse ainsi l’Amour dont vit la Trinité divine.

Coeur

La circulation d’Amour en Dieu

Croire à la Trinité, c’est accueillir cette révélation que l’Amour divin est éternel, qu’Il est déjà à l’œuvre au sein même de Dieu, que c’est le même Amour dont nous sommes comblé(e)s depuis toujours, bien avant que nous soyons conçu(e)s dans le sein de notre mère.

Icône de la trinité

La Trinité divine ou l’Amour en nous

La Trinité est le premier dogme de l’Église, et pourtant le moins souvent évoqué. C’est là un grand paradoxe. Pourtant ce mystère est le plus grand et contient tous les autres.

Qui est le Dieu des chrétiens ?

Qui est le Dieu des chrétiens?

Pour les chrétiens, le Christ n’est pas un chemin parmi d’autres. Il est le chemin par excellence que Dieu a pris pour venir jusqu’à nous. Par le fait même, un certain visage de Dieu s’est manifesté.

Sentier et rayons de soleil

Des repères au service d’une relation vraie avec Dieu

Dixième d’une série de douze articles qui constituent l’essentiel de l’essentiel de la foi chrétienne catholique, à partir de la présentation de François Varillon, jésuite. Les dogmes sont essentiellement au service de la relation et de la Rencontre. C’est d’ailleurs ce qui justifie leur nécessité et leur existence même.

Retour haut de page