Deux personnes, crépuscule par Tom Cleary (unsplash.com)

Aimer…

« Aimer dans le franc regard d’un consentement, pour toujours et à jamais, sans dérive, sans reprise, à l’ombre d’une parole discrète comme le sacre d’un désir. » (René Pageau)

Sourire d'une femme par Lesly Juarez (unsplash.com)

L’acte irremplaçable

« Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne Dieu » (saint Augustin). L’acte irremplaçable, c’est le rayonnement de l’être, le sourire de la bonté, l’élan du cœur : tout ce qui vient du dedans, en la gratuité du don. (Maurice Zundel)

Oeil de Kalea Jerielle (unsplash.com)

La prière et l’amour fraternel

La prière a le pouvoir de changer notre regard au profit d’une générosité qui consiste à prendre soin de Dieu en nous comme dans les autres.

Père Querbes

Louis Querbes (1793-1859) et la catéchèse

En fait il aurait fallu titrer : Louis Querbes et le catéchisme, car à son époque on ne parlait pas de catéchèse ni de la démarche de rencontre et d’appropriation qu’elle suggère. Pourtant, bien en avance sur son époque, il avait intuitionné la nécessité d’un contact direct avec la Parole de Dieu. Il fera de même avec la liturgie. Il ne faut pas s’étonner alors qu’il donne aux religieux de la communauté qu’il fonde en 1831 le titre de « Clercs paroissiaux ou catéchistes de Saint-Viateur. »

La lumière luit dans les ténèbres

Discerner l’action bienfaisante de Dieu dans ma vie

À l’instar du père de la parabole du fils prodigue, nous sommes appelés à changer notre regard et à reconnaître que la vie est toujours à l’œuvre, que rien n’est perdu, et que le beau, le bien et le vrai sont présents en ce monde. Dieu élève le monde par l’entremise de toute personne qui vit en communion avec son Esprit.

Arc-en-ciel

La pensée de Maurice Zundel

Texte de Gilbert Assemat, diocèse d’Albi. Être disciple de Jésus, c’est vouloir, avec lui, convertir notre regard et notre cœur par passer …

Personne, soleil et montagnes

Se nourrir du regard bienfaisant de Dieu

L’Évangile nous apporte un message libérateur : nous n’avons aucunement besoin de masque face à Dieu, car il nous connaît déjà, il nous comprend et nous accepte. L’amour de Dieu est bienveillant et créateur. Si Dieu voit et sait toutes choses, c’est toujours à la lumière de son amour infini, car Dieu est Amour (1 Jn 4,8).

Ben Sirac le Sage - http://evangile-et-peinture.org/

Pour que je naisse à moi-même

L’intimité : un appel à se découvrir et à se laisser découvrir dans ses profondeurs. Pas de présence de Dieu sans intimité avec lui. C’est par l’intimité que naît et grandit notre cœur. Jésus était proche de son Père. Tout l’Évangile témoigne de cette intimité. L’abandon et la confiance sont certes le chemin de la connaissance de Dieu, celle qui passe par le cœur.

Retour haut de page