Rencontre de personnes dans la joie par Noah Benjamin (unsplash.com)

L’œuvre de Dieu : croire

L’œuvre de Dieu – croire en celui qu’il a envoyé – c’est permettre au Ressuscité de transfigurer son quotidien. C’est permettre à Celui qui est la Vie de tout envahir.

Chandelle - Flamme

Nous ne sommes pas seuls en nous-mêmes

Maurice Zundel nous rappelle que le vrai Dieu habite intimement le cœur de chaque être humain. Nous ne sommes pas seuls en nous-mêmes. Quelqu’un qui est la Vie éternelle même nous appelle librement à une vie de communion avec Lui. « Dieu s’est fait homme pour que l’homme soit fait Dieu. » (Saint Irénée de Lyon). Noël nous révèle le visage d’un Dieu étonnamment fragile dont la Vie nous est proposée et confiée.

Personne sur le bord d'un cours d'eau

Une Vie confiée à mon amour

Je crois, Seigneur, à la vie d’un Autre en moi. Je crois que la vie éternelle, c’est la vie d’un Autre en moi. Je crois que cette Vie m’est confiée : confiée à mon amour, à ma protection, à ma défense.

Soleil en fin de journée

Dieu est au-dedans

Je crois que Tu es en moi comme un appel, comme un ferment, comme une aimantation, comme une source cachée qui jaillit en vie éternelle.

Service

Prendre soin de la vie dans les autres

La résurrection de Jésus nous concerne grandement, car la Vie du Ressuscité nous est offerte afin que nous puissions vivre de la Vie même de Dieu. Enracinés au cœur du Dieu-Amour, au cœur du Dieu-Trinité, nous sommes appelés à prendre soin (ce qui est le sens même du mot charité) de la vie dans les autres.

Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ?

Septième d’une série de sept articles présentés en collaboration avec l’édition nationale du Feuillet Paroissial. On y trouve évoqués quelques mots tout simples que les premiers témoins de la résurrection ont dû chercher et trouver pour dire l’indicible. Ce sont « les mots de Pâques ».
Tous ceux-ci qui évoquent la vie disent on ne peut mieux ce qu’est devenu Jésus ressuscité.

Tombeau vide - Résurrection

Comment dire l’indicible ?

Premier d’une série de sept articles présentés en collaboration avec l’édition nationale du Feuillet Paroissial. On y trouve évoqués quelques mots tout simples que les premiers témoins de la résurrection ont dû chercher et trouver pour dire l’indicible. Ce sont « les mots de Pâques ».
On a puisé dans le vocabulaire de tous les jours pour donner la parole au mystère du Christ ressuscité afin qu’il puisse dire et déployer son insondable richesse.

Rayons de soleil et mer

Je crois à la vie éternelle

Douzième d’une série de douze articles publiés dans l’édition nationale du Feuillet Paroissial sur le thème « Des mots nouveaux pour dire le Credo ».
Pour Jésus, la vie éternelle est de connaître intimement ce Père plein d’amour.

Retour haut de page