Fleurs et pierres de Markus Spiske (unsplash.com)

Un amour fragile

3e article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Fleurs, fragilité de Moon Bhuyan (unsplash.com)

Fragilité et solidarité

La perception d’une commune fragilité peut devenir la source d’une véritable solidarité. (Jean-Pierre Mérimée, o.p.)

Cahier et montre par Stil (unsplash.com)

Le temps que nous Lui offrons

Voici un des grands dons de la prière : la conversion du cœur qui prend sa source dans la conversion du désir. D’autres désirs nous montent au cœur, que nos vieilles habitudes ignoraient. Nous nous prenons – mais cela ne vient pas de nous et n’est pas au bout d’un effort – à désirer ce que nous redoutions et à nous inquiéter de ce que nous désirions. L’Esprit de Dieu n’a besoin pour opérer la conversion de notre cœur que de ce temps de prière que nous lui offrons. (Pierre Guilbert)

La lumière luit dans les ténèbres

Le mystère de Noël ou la révélation d’un Dieu fragile

Le mystère de la Nativité? C’est la révélation d’un Dieu humble, d’un Dieu fragile et d’un Dieu caché. Une naissance tellement effacée qu’elle pourrait passer inaperçue. Et pourquoi une telle naissance? Parce que la toute-puissance du Dieu révélée dans l’Évangile est une toute-puissance d’amour et de compassion.

Chandelle - Flamme

Nous ne sommes pas seuls en nous-mêmes

Maurice Zundel nous rappelle que le vrai Dieu habite intimement le cœur de chaque être humain. Nous ne sommes pas seuls en nous-mêmes. Quelqu’un qui est la Vie éternelle même nous appelle librement à une vie de communion avec Lui. « Dieu s’est fait homme pour que l’homme soit fait Dieu. » (Saint Irénée de Lyon). Noël nous révèle le visage d’un Dieu étonnamment fragile dont la Vie nous est proposée et confiée.

De la liberté au don de soi - La voie de Maurice Zundel

De la liberté au don de soi

Un ouvrage sur le thème fondamental de la liberté selon Maurice Zundel, maître spirituel pour notre temps. La liberté est tout à la fois, un désir, un droit et un devoir. Elle garantit l’espace nécessaire à notre accomplissement qui culmine dans le don de nous-mêmes à Dieu et aux autres.

Personne sur le bord d'un cours d'eau

Une Vie confiée à mon amour

Je crois, Seigneur, à la vie d’un Autre en moi. Je crois que la vie éternelle, c’est la vie d’un Autre en moi. Je crois que cette Vie m’est confiée : confiée à mon amour, à ma protection, à ma défense.

Pharisien et publicain

Deux regards, deux attitudes

Alors que le pharisien s’affiche comme étant un croyant exemplaire (pieux, vertueux et généreux), le publicain reconnaît son besoin, sa fragilité et sa vulnérabilité.

Retour haut de page