Crèche de Noël

Noël est une invitation magnifique

Noël est une invitation magnifique faite à tous les fidèles pour qu’ils retrouvent leur vocation essentielle : être la nouvelle image de Dieu. (Maurice Zundel)

Crèche de Noël

Le double émerveillement de Noël

Et, avec Marie qui l’a enfanté, avec Joseph qui veille sur lui, avec les bergers qui l’adorent, nous aussi, nous contemplons ce double émerveillement : d’un Dieu qui est vraiment devenu homme, et de l’homme qui, par lui, devient réellement Dieu. (Frère Pierre-Marie)

Mains qui offrent une fleur par Lina Trochez (unsplash.com)

Dieu me prie de révéler son Amour

8e article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Mains qui prend soin par Markus Spiske (unsplash.com)

Au-delà de l’amour-propre

5e article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Christ et saints par Mitya Ivanov (unsplash.com)

Saints et saintes du quotidien

Ils ont travaillé sans gloire, ils se sont usé les mains à pétrir ou à gagner le pain. Regardons-les défiler, ils ont tous un même air de famille. Ils ont sur le front, nous dit saint Jean, la marque de l’Agneau c’est-à-dire qu’on reconnaît chez eux les caractéristiques propres aux personnes qui ont vécu les béatitudes.

Horizon et mer par Daniele Franchi (unsplash.com)

Un Dieu qui n’est qu’Amour

2e article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Source dans bois de Yanny Mishchuk (unsplash.com)

L’intériorité de Dieu

1er article d’une série de 8 sur les principales convictions et les étapes de la conversion selon l’itinéraire zundédien.

Jésus-Christ / Sacré-Coeur

Foi en Dieu / Foi en l’être humain

La foi est à la fois grâce et choix personnel et intime. La foi en Dieu est indissociable de la foi en l’être humain qui est appelé à grandir sans cesse en amour et en don de soi, en communion avec le « Tout-Amour » qu’il porte en soi. « Désormais, ma vie sera pleine de Toi » (Saint Augustin).

Retour haut de page