Beauté, ciel, nuages par Callum Shaw (unsplash.com)

Le fondement de la liberté chrétienne

Le chrétien est donc libre parce qu’il agit sous l’impulsion d’un dynamisme intérieur qui n’est nul autre que l’Esprit même du Christ en lui. L’Esprit libère le croyant de toute crainte en face de Dieu à qui on peut maintenant donner en toute confiance le titre de Père.

Cendres sur front

Se barbouiller de cendres

Si le gris de la cendre évoque aisément la mort et l’ennui, n’oublions jamais que Dieu peut en faire surgir la vie.

Pharisien et publicain

Deux regards, deux attitudes

Alors que le pharisien s’affiche comme étant un croyant exemplaire (pieux, vertueux et généreux), le publicain reconnaît son besoin, sa fragilité et sa vulnérabilité.

Retour haut de page