Enfant en contemplation de Japheth Mast (unsplash.com)

L’émerveillement, une des plus belles formes de l’amour

Chacun de nous d’ailleurs peut voir comment il peut s’émerveiller, mais c’est capital. Il faut que chacun de nous ait une passion qui soutienne son élan et qui chaque jour lui permette de faire un nouveau départ. (Maurice Zundel)

Jeune femme en contemplation par Karsten Winegeart (unsplash.com)

Admirer les merveilles de Dieu

Qui t’a donné à contempler la beauté du ciel, la course du soleil, la lune ronde, des millions d’étoiles, l’harmonie et le rythme qui émanent du monde comme d’une lyre… (Saint Grégoire de Nazianze)

Montagne, forêt et fleurs (unsplash.com)

La beauté, voie vers Dieu

L’une des manières de vibrer à l’amour de Dieu se fait dans l’expérience de la beauté. La beauté tourne le cœur vers Dieu, vers celui qui à l’origine du beau.

Jeune femme qui s'émerveille par Fuu J (unsplash.com)

La vie est la vie

La vie est beauté, admire-la. La vie est félicité, profites-en. La vie est un rêve, réalise-le. La vie est un défi, relève-le. La vie et un devoir, fais-le. (Mère Teresa)

Bible et lumière par Aaron Burden (unsplash.com)

Belle est la Parole…

Il est des temps et des lieux où il n’est pas toujours possible de se nourrir de l’eucharistie. L’occasion est belle alors de redécouvrir la Parole de Dieu, lue, proclamée, méditée, d’en faire sa nourriture et de se mettre à l’écoute de CELUI qui parle.

Chapelle des moniales dominicaines - J. Houle

L’art en formation à la vie chrétienne

Art, beauté, processus créatif sont autant de fenêtres qui s’ouvrent et permettent d’accéder au Mystère. Dans le défi de la formation à la vie chrétienne, pourquoi faudrait-il s’en priver?

Homme qui contemple

Le vrai Dieu ne saurait être une source d’ennui

Comme l’affirme Maurice Zundel :
« Comment Dieu pourrait‑il être, pour nous, une source d’ennui et de lassitude s’il est vraiment l’origine de toute beauté, si tous les chants du monde ont sa source en lui, s’il est le lien de toutes nos tendresses, et si tous les grands contemplatifs, qu’ils soient savants, poètes, sculpteurs, musiciens ou mystiques, si tous les grands contemplatifs à travers l’univers, devenu pour eux, transparent à Dieu, ont senti en lui la source d’une découverte qui ne pourra jamais s’épuiser? »

Visages de Dieu

Visages de Dieu

En compagnie de saint Joseph et du Frère André, une méditation qui nous révèle les multiples facettes du visage de Dieu.
« Au cours de notre pèlerinage, nous apprendrons qu’il est lui-même Beauté, Joie, Tendresse, Miséricorde, Silence, Fidélité, Espérance, Amour et Vie. » (René Pageau)
En retraçant l’histoire biblique de saint Joseph et l’histoire fascinante de saint Frère André, simple et humble frère convers, nous sommes invités, à leur suite, à relire notre histoire dans la grande histoire de l’Église.

Père de la parabole

Le père de la parabole du fils prodigue

Rembrandt a cherché à exprimer par le biais du magnifique tableau « Le retour du fils prodigue » ce qu’il intuitionnait de l’âme du père, et par le fait même du cœur de Dieu. L’amour de Dieu est toujours premier. C’est le grand mystère de la foi chrétienne. Avant tout, c’est Dieu qui me choisit et me cherche.

Retour haut de page