Mains avec semences par Joshua Lanzarini (unsplash.com)

A-t-on vraiment besoin de moi?

Nos familles, notre communauté paroissiale, notre circonscription municipale, notre comté, notre nation, la planète, partout on a besoin d’un levain dans la pâte. Et d’être ce levain c’est la vocation première des disciples-missionnaires que sont les baptisés.

Jeune femme qui prie avec bible par Ben White (unsplash.com)

Être une preuve

Il s’agit surtout de faire la jonction avec ce que je suis et ce qu’implique cette vie nouvelle, promesse pour demain certes, mais aussi et surtout réalité pour aujourd’hui. Or il n’y a que nous qui puissions le faire.

Conversation entre deux personnes - Photo par Étienne Boulanger (unsplash.com)

Des communautés où l’on se parle

La grande préoccupation à porter devient alors la possibilité de permettre aux adultes d’entrer en rapport les uns avec les autres au sujet des questions de la foi. Il faut qu’un dialogue entre la foi et la vie devienne possible. Bref, il faut pouvoir parler de sa foi.

Deux personnes prennent soin de plantes - Photo par Daniel Funesfuentes (unsplash.com)

Le tissu communautaire

Une véritable communauté est une communauté où les membres cheminent ensemble et s’évangélisent les uns les autres. C’est ce qui conduit à la célébration elle-même à redécouvrir comme espace d’évangélisation.

Retour haut de page