Bible, parole, table par Waldemar Brandt (unsplash.com)

Dimanche et semaine de la Parole

Le dimanche et la semaine de la Parole arrivent à point nommé. Les mesures sanitaires ne permettent plus les rassemblements dans les lieux de culte pour célébrer l’eucharistie. Par ailleurs le partage de la Parole est toujours possible. Pourquoi ne pas en profiter! Célébrons et redécouvrons la Parole.

Personnes / Crépuscule par Rita Vicari (unsplash.com)

Dans la foulée du synode

Que devons-nous faire? D’abord un voir, un voir courageux pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et dans la même foulée la portion d’Église où nous avons les pieds. La réponse contemporaine à la question des disciples devient alors qu’il nous faut amorcer un processus de discernement ecclésial et que nous devons le faire ensemble en synode.

Christ et saints par Mitya Ivanov (unsplash.com)

Saints et saintes du quotidien

Ils ont travaillé sans gloire, ils se sont usé les mains à pétrir ou à gagner le pain. Regardons-les défiler, ils ont tous un même air de famille. Ils ont sur le front, nous dit saint Jean, la marque de l’Agneau c’est-à-dire qu’on reconnaît chez eux les caractéristiques propres aux personnes qui ont vécu les béatitudes.

Bible, lumière, feuilles

Le carême pour se déconfiner l’âme

Le carême n’a pas nécessairement bonne presse. Jeûner, faire pénitence… Comme si ce que nous sommes à vivre n’apportait pas déjà son lot de tristesse. À moins que nous ayons oublié de le remettre en perspective. Si c’était bien plus!

Croix de Thomas Kinto (unsplash.com)

Les « Saints Innocents »

Le calendrier liturgique propose une étrange célébration pendant les festivités entourant la naissance de Jésus, celle du massacre des Saints Innocents. Occasion de porter son regard sur un drame toujours actuel.

Eau, calme, paix par Yoann Boyer (unsplash.com)

Être toujours dans la joie… vraiment?

Au cœur du temps de l’Avent – il en est de même pendant le Carême – un dimanche rompt l’austérité de l’attente et nous invite à la joie. En temps de crise et de tristesse que vient faire pareille interpellation?

Marie Immaculée Conception

La petite histoire d’un dogme

Lorsqu’en 1854 Pie IX convoque ses frères évêques à Rome pour officialiser l’Immaculée Conception de la Vierge Marie déjà bien ancrée dans la piété populaire, il allait faire vivre à toute l’Église une expérience décisive, celle de la redécouverte de l’une de ses dimensions fondamentales.

Porte ouverte de Jan Tinneberg (unsplash.com)

Espérer

Espoir / espérance / désespoir / désespérance… Évoquer ces quelques mots soulève déjà des nuances et des subtilités qui ne sont pas que langagières.

Saint Augustin

Augustin

Saint Augustin voit le jour au milieu du 4e siècle de l’ère chrétienne. Alors que l’Empire romain se prépare à connaître son déclin, le christianisme s’est répandu tout autour du bassin méditerranéen. Né d’un père païen et d’une mère chrétienne, c’est de haute lutte qu’il se convertit. Il lui faut apprendre à apprivoiser l’acte de croire. Il ne faut pas s’étonner que les chemins qui y conduisent, comme la catéchèse, l’aient toujours préoccupé.

Retour haut de page