Six scénarios pour décrire le « vrai monde » Constater les possibilités qui s’ouvrent pour la vie chrétienne

En collaboration avec le Feuillet Paroissial, voici une série de cinq articles présentant les grands enjeux du Synode tenu à Rome du 7 au 28 octobre 2012 sur le thème de la nouvelle évangélisation.
Ce deuxième article énumère quelques données incontournables qui décrivent bien le monde concret dans lequel se joue la nouvelle évangélisation.

Apprendre à regarder la dynamique d’ensemble du monde

Jean-Paul II a forgé l’expression nouvelle évangélisation. Il l’a souvent mentionné dans ses discours et ses écrits. Le Synode des évêques de 2012 va en préciser le sens et l’utilité. Ces mots véhiculent une attitude positive et constructive.

Il ne s’agit plus de déplorer les dégâts causés à la vie de foi par les grandes tendances du monde actuel. Il ne suffit plus de se lamenter sur les églises qui se vident. Il faut plutôt regarder la dynamique d’ensemble du monde et constater les possibilités qui s’ouvrent pour la vie chrétienne.

Le document de préparation du Synode décrit six défis. Ils peuvent devenir des lieux nouveaux de témoignage chrétien. Enfin on parle ouvertement des … « vraies affaires » !

Six données incontournables

La sécularisation

La sécularisation adopte souvent des tons antichrétiens et antireligieux. Mine de rien, elle propose une mentalité où Dieu est absent tout en affirmant que toutes les religions se valent. Malgré ces propos décapants, on note un réveil religieux à plusieurs endroits du monde.

Par ailleurs, la recherche de Dieu et la redécouverte du sacré dans diverses religions sont obscurcies par le fondamentalisme. Il manipule souvent le religion jusqu’à la violence terroriste.

Le phénomène migratoire

Un énorme phénomène migratoire modifie la composition ethnique des villes, des pays et des continents. Cette migration est liée au phénomène de la mondialisation.

Les nouveaux moyens de communication

Les nouveaux moyens de communication posent de grands défis à l’Église. La culture médiatique et numérique met en valeur l’éphémère, l’immédiat, l’apparence. La société se coupe de sa mémoire et de son futur.

L’économie

L’économie est une source d’instabilité croissante. On va de crise globale en crise mondiale pour des raisons souvent régionales, voire locales.  Le Nord et Sud sont en déséquilibre. L’accès inégal aux ressources et les dommages écologiques sont des problèmes majeurs.

La recherche scientifique et technologique

La recherche scientifique et technologique interpelle l’action évangélisatrice de l’Église. Science et technique deviennent les nouvelles idoles du présent. De nouveaux cultes réduisent les pratiques religieuses à des objectifs thérapeutiques promettant prospérité et gratification instantanée.

La vie politique

La vie politique des dernières décennies a connu des moments forts. Des pays ont pu renouer avec la liberté religieuse. De nouveaux acteurs sur la scène mondiale changent la donne, comme la culture asiatique et la mouvance islamique.

Des questions qu’on ne peut éviter

Le Synode devra poser de nombreuses questions. Que dit l’Évangile de ces nouveaux environnements? Le témoignage chrétien suppose un renforcement de l’unité œcuménique des croyants et des croyantes. Cela exige aussi le respect mutuel des religions. On pourra ainsi répondre à la demande grandissante de spiritualité. À condition, bien sûr, de ne pas évangéliser comme on a toujours fait!