Parole de Dieu et transmission de la foi La transmission de la foi comme une rencontre avec le Christ

En collaboration avec le Feuillet Paroissial, voici une série de cinq articles présentant les grands enjeux du Synode tenu à Rome du 7 au 28 octobre 2012 sur le thème de la nouvelle évangélisation.
Ce troisième article réaffirme que la Parole de Dieu est au cœur de la transmission de la foi, Parole proclamée dans la liturgie, Parole annoncée aux jeunes, Parole destinée à éclairer l’humanité.

Une Bonne Nouvelle toujours à accueillir

C’est très clair pour nous croyants qu’il y a urgence d’une nouvelle évangélisation dans le monde d’aujourd’hui. Cependant, plusieurs scénarios sont à envisager quant à un accueil autre de cette Bonne Nouvelle et à une façon différente de faire Église.

Par ailleurs, dans le document préparatoire envoyé aux évêques, au chapitre II qui s’intitule Proclamer l’Évangile de Jésus Christ, on souligne que l’Évangile demeure toujours une Parole vivante et efficace pour créer en tout lieu et en tout temps une rencontre entre les hommes et Jésus Christ.

Impliquer l’Église et la foi des chrétiens

La transmission de la foi implique dans sa totalité la vie de l’Église et la foi des chrétiens. L’expérience croyante se vit au quotidien, en famille, au travail, en société.

Ayant expérimenté la foi comme quelque chose de positif et de beau, nous sommes appelés à l’annoncer, à partager ce vécu comme n’étant pas réservé à de rares élus.

Une Église qui témoigne

À Vatican II, l’Église a redécouvert la transmission de la foi comme une rencontre avec le Christ.  Aujourd’hui elle est appelée à transmettre la foi dont elle-même vit et témoigne, celle qu’elle célèbre et professe.

Comme peuple de Dieu, nous sommes appelés à développer une conscience accrue du rôle de la Parole de Dieu et à lui porter une attention plus grande lors de sa proclamation dans les assemblées liturgiques.

Une attention particulière aux jeunes

De plus, il faudra être davantage attentif aux nouvelles générations. Cela implique que nous ayons le courage de transmettre un message clair qui, telle une boussole, saura indiquer la route à suivre, car les jeunes ont besoin de témoins et de maîtres.

La lumière et la Parole du Christ doivent être des phares pour l’humanité. Cela peut-être possible avec des approches diversifiées qui sauront prendre en compte les moyens pédagogiques modernes dont dispose l’Église.

C’est dans cet esprit que la catéchèse et le catéchuménat doivent être revitaliser. Ces deux instruments indispensables à la transmission de la foi donnent par ailleurs de comprendre que tout se joue au niveau des Églises locales.