Trouver Dieu sur ma route Parcours bibliques pour jeunes adultes

Présentation de l’ouvrage « Trouver Dieu sur ma route » qui est une démarche biblique à l’intention des jeunes adultes. Ce guide se propose d’amener les participants à relire certains aspects de leur route personnelle, et ce, au service de leur croissance et de la découverte de la présence aimante de Dieu.

Sous la direction de Yves GUILLEMETTE, Trouver Dieu sur ma route – Parcours bibliques pour jeunes adultes, Novalis, 2005, 187 p.

Introduction

« Connais-toi toi-même », disait Socrate. Là commence l’expérience qui est une sorte de conscience de ce que nous sommes, un appel à l’intériorisation. Même si quelqu’un a du « vécu », il n’a pas pour autant de l’expérience. Je définis l’expérience comme la vie consciente, intériorisée, réfléchie.

L’expérience humaine est la vie intériorisée qui s’ouvre parfois sur un récit. Elle est religieuse lorsqu’elle s’ouvre sur l’Autre. Cet autre qui restera toujours le Cherché qu’on trouvera en le cherchant surtout au-dedans de nous.

L’expérience religieuse demeure toujours humaine; elle est intimement liée à notre croissance, à notre maturation, à notre libération.

D’après Jacques Gauthier, L’expérience chrétienne de Dieu, Vol. 34, no. 1, Janvier 2001.

Passer du vécu à l’expérience? C’est précisément ce que nous propose, de manière très concrète et adaptée, l’excellent ouvrage « Trouver Dieu sur ma route ».

Conçu tout particulièrement pour les jeunes adultes de 18 à 35 ans qui sont ouverts à la dimension chrétienne, peu importe leur cheminement ou leur expérience, cette démarche convient néanmoins à tout adulte désireux de donner des racines à sa vie.

Une relecture qui permet de s’enraciner

Un livre offrant des notions savantes? Non. Plutôt un guide conduisant peu à peu les participants à relire leur vie. La voie de l’expérience vécue est toute tracée : revisiter son propre chemin parcouru, avec ses aspirations, ses difficultés rencontrées, ses blessures et ses relations, et ce, à la lumière de l’expérience de divers personnages bibliques.

La relecture au service d’un regard de foi

Pourquoi la relecture? Afin de grandir. C’est le passage du vécu à l’expérience.

Pourquoi faire appel à l’expérience de personnages bibliques? Afin de nous éveiller à la présence aimante et discrète de Dieu en nos vies.

Jacob se réveilla de son sommeil et s’écria: « Vraiment, c’est le Seigneur qui est ici et je ne le savais pas! » (Gn 28,16)

Comme le dit Emmanuelle Duez-Luchez dans son merveilleux livre « La catéchèse entre saveurs et savoirs », plutôt que de chercher à enseigner une somme de notions, aussi belles les unes que les autres, la mission de l’Église est de nourrir la vie spirituelle. Il s’agit « d’entendre » les mots d’amour que Dieu nous murmure.

La relecture au service de la quête d’identité

En nous invitant à questionner notre vécu, la relecture nous aide à répondre à la question « Qui suis-je? ». Peu à peu, nous découvrons la personne unique que nous sommes et par le fait même la fécondité à laquelle nous sommes appelés.

Une démarche en 5 parcours

« Trouver Dieu sur ma route » emprunte ses thèmes aux réalités et au vocabulaire de la route :

Pour chaque parcours des étapes sont proposées :

Plusieurs options possibles

Démarche éminemment personnelle, elle peut se vivre individuellement ou en groupe, avec ou sans accompagnateur spirituel.

Si la démarche se fait à plusieurs, l’animation est confiée à un membre du groupe. À l’annexe du guide, nous retrouvons de judicieux conseils à l’intention de l’animateur et des participants.

Table des matières de l’ouvrage

Se mettre en chemin

À la croisée des chemins

Points d’eau sur la route

Une croix de chemin

La route avec les autres

Intégration : La route, entre hier et demain

Échantillon de l’ouvrage

Cet échantillon, première étape intitulée « Mon terreau, ma recherche », est tiré des pages 11-15 de l’ouvrage (185 pages). Notons que cet échantillon ne reproduit pas la présentation graphique.

Observe ta vie !

Avec les autres, je m’arrête le temps d’une halte sur le chemin de ma vie.

Dieu nous appelle à le rencontrer au cœur même de notre cheminement humain et spirituel. Il est là dans notre désir de nous réaliser comme être humain, dans notre désir de vivre autrement qu’en fonction du métro-boulot-dodo. Nous pouvons donc le découvrir dans nos aspirations les plus profondes, dans nos quêtes de sens, dans nos recherches d’amour, de justice et de liberté.

Parmi les cinq questions suivantes, je réponds à au moins deux d’entre elles :

Je réponds à chacun des questions suivantes :

J’écris dans mon carnet de route mes propres réponses.

En équipe (s’il y a lieu), nous écoutons les réponses de chacun en silence en étant sensibles au partage qui nous est offert.

Au moment de reprendre la route, je me demande intérieurement ce que l’expression « se mettre en chemin » évoque pour moi.

Avec les autres, je m’arrête le temps d’une halte sur le chemin de ma vie.

En équipe, chacun est invité à exprimer librement ce que l’expression « se mettre en chemin » évoque pour lui.

Je note mes réponses et celles du groupe dans mon carnet de route.

Par la suite, je me demande :

En équipe, nous écoutons les réponses de chacun en silence en étant sensibles au partage qui nous est offert.

Nourris ta vie !

Avec les autres, je m’arrête le temps d’écouter quelques personnages bibliques me raconter leur expérience.

En groupe, nous lisons le récit biblique Une halte au relais d’Abraham que l’on retrouve à la fin du parcours 1. Ce récit raconte les histoires d’Anne, Tobias, Marie, Élisabeth, Abraham, Philippe et Pierre. Chaque personnage peut être personnifié par un membre différent du groupe.

Questions de Tobias

Moi, Tobias, je vous ai raconté l’histoire de ma famille, et, surtout, celle de mon père. Cet homme était habité par des aspirations profondes. Selon le récit que j’en ai fait :

Je vous ai parlé brièvement de Sara, celle qui est devenue ma femme (et non celle d’Abraham!).

Selon le récit que j’en ai fait :

Ce que je trouve admirable chez mon père et ma femme, c’est qu’ils étaient connectés sur leurs aspirations humaines les plus profondes. Et c’est sur ce chemin de vie librement choisi que Dieu s’est fait présent à eux. Ces traces de la présence de Dieu ont été autant d’occasions pour eux de se sentir appelés à le rencontrer. D’après le récit que j’en ai fait :

Repars en vie !

Avant de partir sur la route de ma vie, je m’arrête le temps d’une dernière halte.

Je prends mon carnet de route et je relis ce que j’ai écrit lors de la première halte Observe ta vie !

Par la suite je me demande :

J’écris dans mon carnet de route mes propres réponses.

En équipe, nous écoutons les réponses de chacun en silence en étant sensibles au partage qui nous est offert.

J’écris dans mon carnet de route un fruit (en un ou deux mots) que je cueille au terme de cette première étape portant sur mon désir de me réaliser pleinement comme être humain.

Avant de reprendre la route, chacun des membres de l’équipe est invité à nommer son fruit.