Pour faire vivre une rencontre de Dieu Un chemin d’intériorité pour les 8-12 ans

La Catéchèse biblique par le jeu et les symboles propose de faire un pèlerinage de l’extérieur vers l’intérieur, de passer du matériel au spirituel.

Parler de Dieu ou parler avec Dieu

De nombreux catéchètes qui accompagnent des enfants de plus de 8 ans, éprouvent des difficultés à les initier à la Réalité invisible de Dieu. En effet, les jeunes qui ont atteint le stade de la pensée concrète ont peu de facilité à saisir les choses abstraites comme le discours catéchétique et encore plus le discours théologique.

Leur parler de Dieu ne suffit pas pour les amener à croire. Ils ont aussi besoin de vivre des expériences de foi concrètes pour parler avec le Seigneur, tout en étant guidés par des témoins avec lesquels ils se sentent en confiance.

Paroisse
Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours
perpetuel.org

Faire appel à l’intelligence rationnelle et à l’intelligence du cœur

Les enfants de 8-12 ans font de nombreux apprentissages cognitifs mais leur curiosité intellectuelle a encore besoin d’être soutenue par des actions et des expériences concrètes pour que leur motivation demeure. Ils ne sont pas capables de raisonner abstraitement.

Le phénomène du stade de la pensée concrète se transpose aussi dans le domaine religieux : les enfants ne peuvent pas comprendre le langage symbolique uniquement avec leur intelligence rationnelle.

Alors, les catéchètes doivent faire appel à l’intelligence du cœur des enfants pour les aider à saisir le langage du cœur à travers le symbole.

Faire ressentir les symboles de l’intérieur

La Catéchèse biblique par le jeu et les symboles propose de faire un pèlerinage de l’extérieur vers l’intérieur, de passer du matériel au spirituel, de ressentir de l’intérieur les différents symboles afin d’apporter un éclairage nouveau à l’intelligence rationnelle et d’entrer en relation avec Dieu.

Ouvrir les yeux des enfants à la Présence

Les catéchètes ont recours à une pédagogie catéchétique qui découle du cadre de l’anthropologie spirituelle et qui utilise les symboles bibliques (qui font référence à l’imaginaire biblique et qui renvoient à l’expérience de foi du peuple judéo-chrétien) et les symboles personnels (qui font référence à l’imaginaire de l’enfant et qui renvoient à son expérience personnelle).

Quatre outils pédagogiques sont privilégiés : l’histoire biblique, le jeu ludique, l’intériorité, le dialogue pastoral.

perpetuel.org

1re rencontre – Situer la catéchèse dans l’expérience de vie

Par des jeux ludiques qui captent l’intérêt, les enfants vivent une première rencontre catéchétique qui a pour but de situer la catéchèse dans l’expérience de vie. Doucement, ils s’ouvrent à la foi qui prend racine dans leurs propres expériences humaines.

Accompagnés d’un catéchète dans un dialogue pastoral empreint de charité, les enfants expriment leur vécu, leurs conflits, leurs peurs, leurs doutes, leurs limites, leurs manques d’amour et leurs difficultés à s’en sortir seul. Ils cherchent des solutions pour sortir de leur impasse.

2e rencontre – Sortir de l’impasse grâce à la Parole de Dieu

Une histoire biblique avec ses symboles est racontée lors de la deuxième rencontre catéchétique afin d’aider les enfants à sortir de cette impasse. La Parole de Dieu les interpelle et éclaire leur vie en transmettant les lumières de la tradition judéo-chrétienne pour cheminer vers le salut.

Tout au long du dialogue autour du dessin biblique, ils se mettent en route pour répondre à l’appel de Dieu. L’accompagnement pastoral montre qu’en suivant le chemin de l’histoire biblique, il est possible d’accueillir la joie et l’amour pour finalement arriver à la prière du cœur.

Après avoir pris conscience des fausses images de Dieu puis exprimé une image positive du Dieu de Jésus Christ, les enfants désirent approfondir cette expérience de rencontre de Dieu dans une intériorité.

3e rencontre – Rencontrer le Seigneur dans son cœur

Lors de la troisième rencontre catéchétique, les enfants expérimentent l’histoire biblique en l’appliquant à leur démarche intérieure. Ils se recueillent avant de vivre l’intériorité. Ils rentrent en eux-mêmes pour accueillir un symbole personnel que l’Esprit fait surgir au plus profond de leur cœur, comme un don d’amour de Dieu, afin de les aider à mieux vivre.

Ensuite, c’est le modelage du symbole personnel. Durant le dialogue pastoral autour du symbole, les enfants continuent d’utiliser leurs sens intérieurs pour découvrir la richesse spirituelle du symbole personnel. C’est à partir de l’expérience ressentie et vécue que les enfants comprennent le langage symbolique. Grâce au symbole personnel reçu, Dieu se fait proche. Les enfants le ressentent et les catéchètes en sont témoins.

4e rencontre – Goûter à la grâce de Dieu et partager

L’intériorisation se poursuit par un jeu ludique (dessin, peinture ou modelage) afin de permettre aux enfants de goûter à la grâce de Dieu et aux effets bienfaisants du symbole personnel.

Au cours de l’accompagnement pastoral de la quatrième rencontre catéchétique, les enfants accueillent l’amour de Dieu qu’ils intègrent dans leur vie relationnelle. Avec joie, ils vivent des transformations dans une conversion du cœur et de l’esprit pour ensuite proclamer leur foi.

Tout doucement, l’intelligence du cœur vient éclairer l’intelligence rationnelle. Les enfants saisissent le sens profond de leur symbole, expriment leurs prises de conscience et portent un nouveau regard sur leurs relations : relation à soi, relation à Dieu, relation aux autres.

Dieu et l’enfant se rencontrent par le biais des symboles personnels qui relient ensemble le ciel et la terre. Cependant, le dialogue pastoral est essentiel pour que des échanges se fassent entre leur intelligence du cœur et leur intelligence rationnelle. Alors l’expérience d’intériorisation peut prendre un sens et conduire les enfants à s’engager comme disciples du Christ.