Beauté, ciel, nuages par Callum Shaw (unsplash.com)

Le fondement de la liberté chrétienne L’Esprit du Christ en nous

Le chrétien est donc libre parce qu’il agit sous l’impulsion d’un dynamisme intérieur qui n’est nul autre que l’Esprit même du Christ en lui. L’Esprit libère le croyant de toute crainte en face de Dieu à qui on peut maintenant donner en toute confiance le titre de Père.

Personne qui marche dans le désert

Un exercice de mémoire Réflexion sur le premier dimanche du Carême de l’année C

Cette réflexion accompagne et présente la liturgie de la parole proposée pendant le Carême de l’année C. Parce qu’il y en a deux autres, le A et le B tout simplement parce que la liturgie des dimanches propose des pages d’Évangile réparties sur trois ans. Durant une année, la parole est alors laissée à Matthieu (année A), à Marc (année B) puis à Luc (année C). Quant à Jean on le retrouve lors des grandes fêtes. Des pages tirées du Premier Testament et entre autres, des Lettres de Paul complètent le tout. Cette année, Luc est au programme. Voilà pour la technique. Le présent article offre pour sa part un fil conducteur pour en faciliter la lecture.

Retour haut de page