Ange et Marie

La naissance de Dieu dans l’homme

Il ne s’agit pas de faire… mais de laisser Dieu se faire en nous… « Il n’y a pas à faire, mais à être » comme le disait Maurice Zundel. La prière devrait jaillir du fond de notre être comme l’expression de notre plus profond désir.

Lumière, Bible, Coeur par Andres Siimon (unsplash.com)

Qui donc est Dieu

On te croit ennemi de la joie : tu en es la source. On t’imagine rancunier : tu pardonnes comme nous respirons. On te croit figé comme un monarque : tu es ardent comme un berger. (…) (Stan Rougier)

Eau, calme, paix par Yoann Boyer (unsplash.com)

Être toujours dans la joie… vraiment?

Au cœur du temps de l’Avent – il en est de même pendant le Carême – un dimanche rompt l’austérité de l’attente et nous invite à la joie. En temps de crise et de tristesse que vient faire pareille interpellation?

Étoiles et nuit par Alexander Andrews (unsplash.com)

Plus forte que les ténèbres…

L’espérance qui parfois, soudain, comme une unique étoile, luit un instant, dans la plus obscurcie des nuits, sourire se glissant jusqu’à l’âme au travers de quelques brisures des plus sombres nuées. (Abbé Pierre)

Ciel, montagne, forêt - Photo par Norbert Kundrak (unsplash.com)

La grâce de l’Esprit Saint

Une force, une joie te sort tout à coup de ta tristesse, de ta morosité, de ton accablement et te fait voir les bons côtés de la vie. C’est la grâce de l’Esprit Saint qui passe.

Eau et rayons - Photo par Cristian Palmer (unsplash.com)

Bien plus que du vocabulaire à la mode

Saint Paul parle souvent du baptême dans ses lettres. Il en parle comme d’une plongée dans la mort et la résurrection du Christ. Tout de même pas banal…

Main tendue

Une expérience humaine qui nous révèle la compassion divine

« Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. » (1 Jn 4,7b)
À maintes reprises, Maurice Zundel fait appel à de profondes expériences de vie humaine afin d’éclairer cet important mystère de l’amour et de la compassion divine, tout particulièrement l’histoire vécue d’une femme exemplaire qui nous donna d’entrevoir la joie comme la douleur divine.

Branche et fruits

Appelés à la joie du don

L’être humain est appelé à opérer plusieurs passages au sein de son existence. L’Évangile l’appelle à « se retourner » et à « changer de direction », c’est-à-dire à « se convertir ». Plus particulièrement, l’être humain est appelé, de passage en passage, à la joie du don.

Retour haut de page