Il a voulu des fils Notre vocation baptismale, filiale et trinitaire

Dans le Poème de la sainte liturgie, Maurice Zundel souligne fortement notre vocation baptismale, filiale et trinitaire.

Vidéo

Texte de la vidéo

Au lieu de serviteurs, il a voulu des fils,
et à la place de la crainte anéantie devant la majesté du maître,
il a suscité en nos cœurs l’amour qui répond à l’amour,
avec toute la gratuité du don.

Maurice Zundel, Poème de la sainte liturgie, p. 27.