Les Aventures de Loupio Une bande dessinée à saveur évangélique

Une bande dessinée que tous apprécient, disponible en plusieurs tomes, qui nous fait entrer dans le cœur de l’Évangile.

Les Aventures de Loupio, Jean-François Kieffer, Edifa-Mama ou Éditions Fleurus.

Présentation

« Les Aventures de Loupio » est une bande dessinée qui, devant un jury composé de personnalités catholiques, protestantes et orthodoxes, s’est vue décernée le prix international de la bande dessinée chrétienne francophone lors du festival d’Angoulême (France) en 2006.

Les jurés furent séduits « par le graphisme et le traitement du scénario mettant en scène des valeurs morales chrétiennes sous un angle inhabituel. »

Disponible en plusieurs tomes, cette bande dessinée raconte les aventures de Loupio, un jeune orphelin musicien et poète vivant au XIIIe siècle sous la protection de ses deux grands amis François d’Assise et Frère Loup.

« Toujours sur les chemins, Loupio, au cœur franc et généreux, s’enrichit à chaque nouvelle aventure de nouveaux amis. »

Une bande dessinée à saveur évangélique, dont voici quelques titres :

Un père et ses deux fils

Expérience, suggestions et commentaires de la part d’un père de famille qui lit, à l’occasion, les « Aventures de Loupio » avec ses deux fils.

J’annonce à mes fils, quelques temps à l’avance, que nous allons lire quelques « Aventures de Loupio » avant le coucher. L’idée est semée. Pas d’opposition car ce n’est pas pour tout de suite… Il faut dire aussi que ce n’est pas la première fois et que mes fils apprécient.

Quand l’heure est venue, je donne le signal et nous nous installons confortablement sur un fauteuil, moi au centre et mes deux fils (8 et 10 ans) à ma droite et à ma gauche. Eh oui, j’ai ce privilège.

Ah oui j’oubliais… très rarement, il arrive que l’aîné demande : « serait-il possible de reporter cela à demain »? Et moi de répondre, « non… nous allons nous asseoir et nous lirons qu’une seule histoire ».

Je lis donc une histoire, m’efforçant d’être le plus vivant possible, cherchant à incarner les dialogues savoureux de la bande dessinée. Une fois l’histoire terminée, c’est souvent le fils aîné qui en redemande… eh oui, c’est souvent comme cela…

Ça prend un père pour donner le coup d’envoi, et ça prend un père pour dire, suite à la 2e ou 3e histoire, qu’on continuera une prochaine fois!

Bref… comme je le disais plus tôt, ce que les enfants apprécient…

D’autant plus que des questions ou commentaires jaillissent, à l’occasion, au cours de la lecture des « Aventures de Loupio »…

… et c’est sans compter les commentaires spontanés qui peuvent surgir, au sein du quotidien, de la bouche de l’un ou l’autre de mes deux fils. Car de toute évidence, quelque chose de l’Évangile a passé, mine de rien, à la lecture de cette bande dessinée.