20 chemins pour recommencer à croire La foi sous le signe de l’espérance

Pour toute personne qui désire croire en Dieu, cet ouvrage dégage 20 chemins qui présentent de manière neuve l’essentiel de la foi chrétienne.

FOSSION, ANDRÉ, Une nouvelle fois – Vingt chemins pour recommencer à croire, Bruxelles, Lumen vitae, Montréal, Novalis/Paris, Les Éditions de l’Atelier, 2004, 176 p.

Auteur

André Fossion, jésuite belge, est licencié en philosophie et en philologie romane et docteur en théologie. Il est professeur au Centre International Lumen Vitae (Bruxelles) dont il fut le directeur de 1992 à 2002. Il est président de l’Équipe Européenne de Catéchèse et il a écrit plusieurs ouvrages :

Présentation générale

L’auteur veut décaper le message chrétien des nombreux préjugés accumulés au cours de l’histoire et en renouveler la présentation. Notre époque marque la fin d’un certain christianisme, mais non du christianisme. L’ouvrage s’adresse à toute personne désirant commencer ou recommencer à croire. Chacun des 20 chemins invite à découvrir ou à redécouvrir, de manière nouvelle, les questions fondamentales de la théologie chrétienne et l’essentiel de la foi.

Contenu

Le livre s’ouvre sur la chanson de Jacques Brel, « Dites, si c’était vrai. Si c’était vrai tout ce qu’ils ont écrit Luc, Matthieu, et les deux autres… » La démarche vers la foi commence par l’espérance. C’est « par l’espérance que la foi s’insinue, naît ou renaît dans nos vies. La foi, de ce point de vue, est l’espérance qui a trouvé des raisons d’être. » (p. 9)

Les 20 chemins : Recommencer à croire – Désirer – Rendre grâce – Être heureux – Vivre en relation – Compatir – Rendre raison – Être pasteur – Croire du-dedans des cultures – Vivre libre – Mourir de désir – Chercher Dieu dans la pluralité des religions – Faire grandir – Célébrer – Embellir la vie – Asservir l’argent – Viser juste – Créer – Croire en un Dieu pour l’homme – Évangéliser.

Soulignons ici quelques-uns des chapitres qui nous ont semblé les plus marquants :

Les chemins du P. Fossion sont d’une grande richesse, mais parfois arides. Certains sont des voies « étroites » qui exigeront de l’audace. L’ouvrage est présenté dans une perspective européenne. Ainsi le chemin 17, intitulé Viser juste, qui porte sur les péchés capitaux, n’accrocherait peut-être pas nos cégépiens du Québec. En revanche, d’autres parcours sont moins austères et plus accessibles, comme embellir la vie, créer, vivre libre, compatir, etc.

Utilisation